Alcatraz Festival 2018

Tuesday, 29 September 2015

CD Critics: Mass Murder Messiah - Born Again Apocalypse (2015)


(english will follow)



Critique CD

Mass Murder Messiah - Born Again Apocalypse (2015)

Le groupe:
Alex Leblanc - Voix
Captain Jeff (Fortin) - Guitare et vocal
Vince B. Doiron - Guitare et vocal
Fred Bizier - Bass
Sammoth - Drums

Les chansons:
01 - Antagonizer
02 - Distress
03 - Born Again Apocalypse
04 - Detonate
05 - Goliath
06 - Infamous (Part.1 – The Uprising)
07 - Infamous (Part.2 – Rebels Unite)
08 - Devilbound
09 - Deathrow

Mass Murder Messiah n’en n’est pas à ces premiers faits d’armes dans le monde du métal Québécois. Après avoir sorti un album complet intitulé MIII (2011) et un EP, The Rise of Evil (2013), les voici qui nous reviennent avec un nouvel album intitulé: Born Again Apocalypse. Cette fois un nouveau chanteur, que certains d’entre vous avez connu par le biais du groupe Neuraxis, vient ajouter une nouvelle saveur vocale au groupe.  Avec ce nouvel album, déjà en partant juste en regardant la pochette de l’album, on sent déjà le vent de changement. Colorée avec un crane très bien illustré. Mass Murder Messiah est un des groupes les plus puissants musicalement parlant au Québec avec leur groove à saveur de core. Alors il me tarde de vous présenter ce nouveau méfait.

Dès la premières pièce qui s’intitule Antagonizer, je suis complètement déstabilisé par la lenteur de la chanson qui a un caractère quasi doom et peu habituelle pour le groupe comme ouverture d’album. On peut ressentir la nette différence vocale comparativement aux albums précédents. Une lourdeur puissante qui, à certain moment, peut me faire penser a du vieux Voivod, mais version Mass Murder Messiah. Les guitares sous accordés apportent une très bonne ambiance sombre. Distress nous ramène en terrain connu avec des rythmiques groovy à la limite trash. Comme je l’ai précisé précédemment, la voix plus death amène une nouvelle énergie à l’ensemble de la musique du groupe. Vous pourrez constater la puissance de la batterie ainsi que des guitares hyper heavy mais très dynamique. Born Again Apocalypse qui est la pièce titre de l’album débute par une légère introduction. La chanson est légèrement plus lente que sa précédente, mais ça ne lui enlève rien dans sa puissance. Une rythmique vraiment lourde et extrêmement heavy avec des jeux de guitare ici et là qui apportent une merveilleuse ambiance à l’ensemble. Detonate me ramène directement aux originaux que j’ai connus de Mass Murder Messiah. Rythme rapide, mais avec certains passages plus mélodiques. Un bon mélange entre groove métal et trash, les back vocals accompagnés de la voix principale renforce l’ensemble. Toujours du côté vocal ; à certains moments, la voix devient claire. Un autre beau morceau de ce nouvel album. Goliath débute, elle aussi, avec une introduction vocale. Le tout débute très lourdement; voix extrêmement death, rythmique de la batterie soutenue du début à la fin. Les guitares sont tantôt rapides et tantôt lentes. Il est très facile d’y ressentir une lourdeur évidente dans la chanson. Le groupe ne nous avait pas habitués à cela auparavant. Infamous est en deux volets dont le premier s’intitule The Uprising. La rythmique rapide est vraiment heavy. Je peux facilement me rendre compte de plusieurs changements au niveau rythmique. À certain moment, ça frôle le trash mais tout en ayant un groove lent et heavy. Du coté vocal; le tout demeure très proche du death métal. Guitares foutrement efficace et sans attendre, la deuxième partie d’Infamous part sans avertissement. Cette partie s’intitule Rebels Unite où là je reconnais la patte Mass Murder Messiah du passé mais avec en bonus une voix qui renforcie le groove métal que le groupe aime partager avec nous. Heavy et puissant, les backs vocals apporte un plus à l’ensemble de la chanson. Vraiment agréable d’écoute. Devilbound reste dans la même lignée; lourde, groovy et lente sans rien enlever à la puissance qu’elle dégage. Très ambiancé au niveau des guitares dû aux nombreux changements de rythmiques mais surtout au niveau du son qu’elles apportent. Le tout se termine avec la chanson Death Row. Celle-ci est ambiancé et possède des effets ici et là grâce à la bande sonore incorporée au début. Tout y est; lourdeur, rapidité, rythmique soutenue, une pièce sur mesure pour terminer une effusion de pur groove métal d’excellente facture.

Ici Mass Murder Messiah vient nous surprendre avec un nouvel album qui est rempli de nouveauté et qui nous démontre l’évolution du groupe. On a juste à penser, dès le départ, à la lenteur et la lourdeur de certaines pièces. Une autre évolution vient du côté de la voix. Avant on pouvait facilement reconnaitre un certain coté core, mais ici on revient vite au death à l’écoute, même si le groupe à l’origine ne jouait pas de death métal, mais plutôt un mélange puissant entre le groove et le trash métal sur-vitaminé. La paire de guitariste nous démontre ici leur talent et leur puissance de jeux. Au niveau de la batterie et de la basse; on ressent sur le champ la puissance et l’impact qu’ils ont sur l’ensemble des chansons. Un groupe de talent ou tous les instruments jouent leurs rôles à la perfection, ainsi qu’une production puissante et efficace. Born Again Apocalypse porte bien son nom car le groupe viens de renaitre et nous apportera l’apocalypse soit sur CD ou sur scène, c’est garanti.

Ma Note: 8.5/10

Mass Murder Messiah: http://www.massmurdermessiah.com/
Critique CD: Alain Labonte
Correction de Texte: Mélanie Goulet
 ©Québec-Métal



  
CD Critic

Mass Murder Messiah - Born Again Apocalypse (2015)

The band:
Alex Leblanc - Voice
Captain Jeff (Fortin) - Guitar and Voice
Vince B. Doiron - Guitar and Voice
Fred Bizier - Bass
Sammoth - Drums

Songs:
01 - Antagonizer
02 - Distress
03 - Born Again Apocalypse
04 - Detonate
05 - Goliath
06 - Infamous (Part.1 - The Uprising)
07 - Infamous (Part.2 - Rebels Unite)
08 - Devilbound
09 - Deathrow

Mass Murder Messiah is not at his first exploits in the world of Quebeckers metal. After releasing a full album entitled MIII (2011) and an EP, called The Rise of Evil (2013), here they come back with a new album entitled Born Again Apocalypse. This time a new singer, as some of you have known through Neuraxis band) adds a new flavor to the bands voice. With this new album, just by looking at the cover of the album, we already feel the wind of change. It is Colorful with a very well illustrated skull. Mass Murder Messiah is one of the most powerful bands in Quebec musically speaking with their groove-flavored Core.  So I look forward to present this new mischief.

With the first song entitled Antagonizer, I am completely destabilized by the song slowness and it’s almost doom style. It is an unusual character for the band as an album opening. Net Voice difference can be felt compared to previous albums. A powerful heaviness which at some point can make me thinks of the old Voivod, but Mass Murder Messiah version. The detunes guitars make a very good dark atmosphere.  Distress comes back on familiar ground with a rhythmical groove almost as Trash. As I stated previously, the more death voice style brings a new energy to the whole of the band's music. You can see the power of the battery and the super heavy guitars still very dynamic. Born Again Apocalypse is the title piece track and it begins with a light introduction. The song is slightly slower than the previous, but it doesn’t takes away anything in its power. It has really powerful and extremely heavy rhythm with guitar games here and there that make a wonderful atmosphere to the set. Detonate brings me directly to the originals I have known of Mass Murder Messiah. Fast pace, but with some more melodic passages. It is a good mix of groove metal and Trash. The back vocal accompanied by the main voice strengthens the whole. Always on the voice side; at times, the voice becomes clear. It is another nice piece of this new album. Goliath starts, too, with a voice intro. It begins very heavily; extremely death style voice, rhythmic battery sustained from beginning to end. The guitars are sometimes fast and sometimes slow. It is very easy to feel the evident heaviness in the song.  We were not used to this from the band before. Infamous is in two parts, the first is The Uprising. The rapid rhythm is really heavy. I can easily realize several changes in rhythm level. At some point, it touches Trash metal while having a slow and heavy groove. On the voice side; everything remains very close to Death Metal. Guitars are damn effective immediately, the second part of Infamous starts without warning.  This part is called Rebels Unite where I recognize the Mass Murder Messiah paw from the past but with a voice that grants the metal groove as a bonus which the band likes to share with us. The heavy and powerful back vocals brings more to the whole song. It is really nice to listen to. Devilbound remains in the same line; heavy, groovy and slow without taking away the power it gives off.  Very atmospheric at due to the guitars that have many changes of rhythm but especially in the sound they make. It all ends with the song Death Row. This one is atmospheric and has effects here and there through the soundtrack incorporated initially. Everything is there; heaviness, speed, steady rhythm, a custom piece to complete a pure effusion of excellent groove metal.

Here Mass Murder Messiah comes to surprise us with a new album that is filled with novelty and shows us the band evolution. We just have to think about the slowness and heavyness for certain parts from the beginning. Another change comes from the side of the voice. Before it was easy to recognize a core side to it, but here when listening, we quickly recognise death style, even if the band originally did not play Death Metal, but rather a powerful mix of groove and Trash metal. The pair guitarist demonstrates their talent and power plays. In terms of the drums and bass; one feels the power field and the impact they have on all the songs. It is a talented band where all instruments play their roles to perfection, and a powerful and efficient production. Born Again Apocalypse aptly named because the band has just reborn, and will bring the Apocalypse either on CD or on stage guaranteed.

My Rating: 8.5 / 10


Mass Murder Messiah: http://www.massmurdermessiah.com/
CD Critics: Alain Labonte
Translation: Mélanie Goulet
 ©Québec-Métal


Sunday, 27 September 2015

Festival Review: Motocultor Day 3 - St-Nolff, Bretagne, France (august 16th 2015)


(english will follow)



Motocultor jour 3 - 16 août 2015 (St-Nolff, Bretagne, France)

Ce jour 3 est la dernière journée du festival qui jusqu’à maintenant est une réussite musicale sur toute la ligne. Je me lève justement tôt, peut-être même trop tôt car avant même que l’espace médias – V.I.P. soit ouvert, je m’y rend et me prépare déjà pour ma journée en rechargeant tous les batteries de mes appareils. Surtout qu’aujourd’hui en ce dernier jour, l’horaire est différente car le premier groupe débutera plus tôt et le dernier finira plus tôt comparer aux deux jours précédant. Aujourd’hui on aura le droit a la crème comme groupe, ce qui ne veut pas dire que les autres groupes avant ne l’étais pas, jugez par vous-même : Kataklysm - Krisiun - Sepultura - Trivium - SepticFlesh et Opeth. N’est-ce pas alléchant?

Encore une belle journée pour du métal mur à mur et le tout débute par le groupe de thrash Français Hexecutor dès 11:45. Un thrash bien old school dont je n’avais jamais eu connaissance avant mais que j’ai vraiment aimé étant avant tout un amateur de power métal et de pur thrash. Je ne fût pas déçu, j’ai même eu l’impression de me retrouver à la belle époque des années 80 avec leurs apparats, bracelet clouté style Slayer et du coté musical c’est de même, féroce et agressif, une très bonne façon de réveiller les festivaliers qui ont passer la nuit à faire la fête. Un groupe a découvrir pour ceux qui ne les connaissent pas encore.

HEXECUTOR
 
C’est maintenant au tour de Deficiency de prendre d’assaut la Supositor Stage en remplacement de Machete. Remplacer a dernière minute, Deficiency a vraiment tout donner et lui aussi comme son prédécesseur officie dans un thrash puissant qui provoque même un wall of death si tôt dans la journée. Une autre belle découverte de ma part, il est vraiment temps que je commence à étudier le métal français car il renferme de jolie trésor dans le monde du métal jusqu’à maintenant inconnu de nos frontières Québécoise. Le wall of death malgré la foule peut nombreuse car toujours pas encore tout à fait en état se déroule sur la pièce The Experiment.

DEFICIENCY
 
Clteater prend maintenant d’assaut la Dave Mustage. Pour ceux qui ne les connaissent pas encore, c’est un groupe qui viens de Pays-Bas et qui officie dans un registre grind frôlant le death. Leur prestation au Motocultor a été vraiment puissant et déjanté ce qui a réjouis la foule qui petit à petit s’agrandit et on tenu tête à leur réputation, c’est à dire qui ne laisse rien au hasard et quand ils sont sur scène c’est pour faire des ravages et ce fut le cas.

CLITEATER
 
Décidément c’est vraiment le festival qui m’aura rendu le plus heureux avec tous ces groupes de thrash et sur la Supositor Stage, Verbal Razors ne fera pas exception avec un thrash old school mais avec un touche plus moderne mais sans lui enlevée ces lettre de noblesse, une autre belle découverte de la France. Une prestation directe, enjouée avec des rythmiques ultra rapides.

VERBAL RAZORS
 
Alcest embarque sur la Dave Mustage, mais malheureusement leur métal progressif à saveur atmosphérique a du mal à passer pour moi, ce qui ne leur enlève rien au talent évident qu’ils ont. Je trouve que passer après des groupe plus thrash ou grind, leur musique passe moins bien à mon avis. Alors je me dois d’avouée que je ne suis pas resté longtemps, mille excuses à Alcest. Fait à noter qu’en septembre prochain le groupe sera quand même en tournée au Canada.

ALCEST
 
Pour le prochain groupe qui sont des compatriotes Québécois, je me dois de dire que la veille de leur prestation, on avait prévu un scénario moi et le batteur, c’est-à-dire de débuter le concert en parlant le langage Québécois pur laine (expression Québécoise). Il s’agit de Dopethrone qui officie dans un registre très stoner mais sur-vitaminé, à ma grande surprise devant la Massey Ferguscene, les spectateurs sont au rendez-vous en très grand nombres. Fort de 4 albums dont le dernier en titre qu’est Hochelaga (quartier de la ville de Montréal) ainsi que trois musiciens sur scène ont su faire bouger le publique. Le guitariste chanteur s’amuse à faire des visages et des mouvements quasi-robotique tandis que le bassiste avec son air sérieux et dur s’applique, il ne reste que le batteur qui tous le long de leur performance garde un sourire fort enjouée. Superbe prestation de ces Québécois.

DOPETHRONE
  
Malheureusement j’apprends par mes collègues des média qu’il y avait eu une conférence de presse de la part du grand responsable du Motocultor, alors n’ayant pas été informé je l’ai manqué. Alors je vais essayer de vous résumé ce que ces derniers m’ont dit à propos de cette conférence. L’édition 2015 du Motocultor est une réussite sur toute la ligne, on a remercié les Québécois de leurs présence et qu’il y aurait bien une autres édition en 2016, mais petit bémol, l’avenir pourrait être incertain pour 2017 car le festival aurait besoin d’investisseurs externe pour sa survie, ce que je souhaite ardemment car le Motocultor est un festival magnifique et de grandeur humain et conviviale.

Suite à ça je me dirige donc vers la Supositor Stage ou Antropomorphia va s’y produire. Armée de leur peinture blanche au visage et d’un chanteur ensanglanté, ce groupe de black métal vient pondre sa noirceur dans la foule. Un black métal sombre que la foule semble apprécier, de mon côté comme je ne suis pas vraiment amateur de ce style, je me dois d’avoir quand même apprécié leurs prestation. Les musiciens ne demeure pas immobile et bouge efficacement sur la scène.

ANTROPOMORPHIA
 
Un mouvement de foule se dirige vers la Dave Mustage ou les Québécois de Kataklysm vont débuter une vague de death metal qui laissera des traces garantie. Comme a l’habitude on a le droit à une foule qui fait des mosh pit et du body surfing sans arrêt allant même jusqu’à blesser un agent de sécurité dans la fosse qui sépare la scène et les spectateurs. On a le droit à de nouvelle pièce du nouvel album Of Ghosts and Gods comme Soul Destroyer mais aussi a certain classique comme: At the Edge of the World ou Taking the World by Storm et beaucoup plus encore. Encore un fois Kataklysm a prouvé qu’ils ne sont pas les meilleurs dans leur style pour rien. On en redemandera toujours et toujours tellement ils sont puissants et carrée dans leur musique.

KATAKLYSM
 
Sur la Supositor Stage les brésiliens de Krisiun se prépare eux aussi à délivrer une offrande de death métal plus old shcool mais non moins efficace. Ils ne sont que 3 sur scène mais à les entendre on ne le penserait pas tellement puissance et agressivité sont au rendez-vous. Une voix grasse et puissante. Une autre belle performance surtout pendant la pièce Combustion Inferno ou là on pourrait jurer qu’ils sont cinq a performé tellement les sons sont diverse.

KRISIUN
 
De retour sur la Dave Mustage, c’est au tour de Sepultura d’offrir à un publique nombreux et survolté un thrash à saveur death. Tout comme Krisiun, Sepultura vienne aussi du Brésil. Le groupe est souriant et démontre franchement leur plaisirs d’être au Motocultor. Plusieurs classique du répertoire sont joué tel que Roots Bloody Roots - Propaganda - Ratamahatta - Under my Skin - Refuse/Resist et beaucoup plus. Derrick Green parle à la foule et leur annonce comme tous le font habituellement en disant vous êtes le meilleurs publique de la tournée, ce qui mon avis n’est pas totalement faux car la foule du Motocultor est complètement déjanté et s’amuse comme jamais. 

SEPULTURA
 
J’ai dû prendre une certaine pause pour me nourrir et me préparer aussi à la prestation de Trivium qui se prépare à attaquer la Dave Mustage. Une grande bannière recouvre le devant de la scène cachant ce qui est derrière. Aussitôt que le rideau tombe on découvre une scène fortement garni d’une décore merveilleux. Le groupe qui est en tournée en Europe se promène avec un attirail des grands espaces à notre grand plaisirs. Le parterre est complètement rempli de festivalier dédié à Trivium. Le groupe nous gratifie de ces succès comme Throes of Perdition tout comme des nouvelles chansons comme Until the World Goes Cold et In Waves en rappel et le chanteur Matt Heafy remercie la foule d’être là et dit en français, merci beaucoup. Une prestation de puissance et de bon métal avec certaine saveur thrash ici et là. Tout au long du concert, les musiciens nous démontrent un professionnalisme sans faille mais aussi beaucoup de plaisirs à y être.

TRIVIUM
 
Malheureusement encore une fois le décalage horaire dont je n’ai pas encore réussi a m’en remettre me rattrape et je manque les prestations de SepticFlesh et d’Opeth (si l’an prochain j’ai encore l’accréditation média je promets d’arriver plusieurs jours d’avance et de dormir dans un hôtel). Alors il est maintenant le temps pour moi de vous parler du festival en tant que tel. Je vais commencer par les points négatifs.

SEPTICFLESH
 
Premièrement c’est du côté nourriture, étant habituer à plusieurs festivals ou ils nous offrent des concessions de différent genre et pour tous les gouts, j’ai trouvé dur de faire la file d’attente pour m’acheter des coupons pour me sustenter. Je crois que des concessions indépendantes seraient un atout, et mon deuxième point négatif serait la passe media phots de l’an dernier que j’ai reçu au lieu d’une nouvelle passe actualisé au couleur de 2015.

Comme vous avez pu le constater, je n’ai pas de point à proprement dit négatif à dire sur le festival. Il y a eu des groupe d’une haute qualité et d’un professionnalisme évident, une sonorité vraiment impeccable, oui il est arrivé quelque petit pain ici et là, mais dans un contexte de festival c’est normal. J’ai vraiment aimé la disposition des scènes car tous avais un accès facile et un espace parfait pour accueillir les milliers de spectateurs présent sur place. Un métal market fort bien situer avec beaucoup de kiosque pour acheter du bon matos métal, le tout protéger à l’intérieur d’une grande tente. Ah! J’oubliais bien sur l’originalité pour ces messieurs de la pipicultor. En sommes le Motocultor est un festival de taille humaine et non dé-mesurer. Moi je recommande ce festival à tous Québécois qui veut se planifier des vacances pour août 2016.


Motocultor after movie officielhttps://www.youtube.com/watch?v=xM107YNubvw
Review: Alain Labonte
Photos: Alain Labonte
Correction de Texte: Mélanie Goulet
 ©Québec-Métal 


MOTOCULTOR METAL MARKET



Motocultor  Day 3   August 16, 2015 (St-Nolff, Brittany, France)

Day 3 is the last day of the festival, which until now is a musical success in every aspect. I got up early, perhaps too early, because even before the media section - VIP is not open, But i was preparing for my day by recharging the batteries all of my devices. I wanted to be ready especially for today, the last day, because the time line is different. The first group will begin soon and the last will end sooner compared to the two previous days. And today we have the right to the top as a choice of band, which does not mean that the other bandss were not before! Judge for yourself; Kataklysm - Krisiun - Sepultura - Trivium - Septicflesh and Opeth. Is it not tempting?

Another beautiful day for wall-to-wall metal and everything begins with the Trash French group Hexecutor at 11:45. A good old school Trash which I did not know before and which I really liked. Because, above all, a power metal and trash fan, I was not disappointed. I even felt like I was back in the heyday of the 80s with the musicians clothings and their Slayer style studded bracelets. The musical style is the same; fierce and aggressive. A very good way to wake the festival goers who spent the night partying. A band to discover for those who do not know them yet.

HEXECUTOR
 
It is now the turn of Deficiency to storm the Supositor stage as last minute replacement of Machete. Deficiency really gave itself just as its predecessor officiating in a powerful Trash that even caused a wall of death early in the day. Another great discovery for me! It is really time that I begin studying French metal because it contains awesome treasures until now unknown in Quebec. The wall of death, despite the small crowd because still not yet quite ready, took place on the song The Experiment.

DEFICIENCY
 
Clteater now stormed the Dave Mustage. For those who do not know it, it is a Netherlands band who officiates in a grind bordering death register. Their performance at Motocultor was really powerful and crazy which delighted the crowd that gradually became bigger and stood up to their reputation. The band leaves nothing behind and when the musicians are on stage it is to wreak havoc and this was the case.
Definitely this really is a festival that has given me happiest with all these Trash bands. 

CLITEATER
 
On Supositor Stage, Verbal Razors will be no exception with an old school Trash, but with a modern touch without removing his pedigree. Another great discovery from France. A direct, playful delivery with the fastest rhythm.

VERBAL RAZORS
 
Alcest embarks on Dave Mustage, but unfortunately their progressive metal with atmospheric flavor is struggling to get to me, which does not detract from the obvious talent of the musicians. I find that playing after more Trash or Grind bands, their music is not flowing so well. So I must confess that I did not stay long. Thousands apologizes to Alcest. It should be noted that in September, the group will still be touring Canada.

ALCEST
  
For the next band including Quebeckers compatriots, I must say that the day before their performance, myself and the drummer, had planned a scenario. That is to say, that the concert would be started talking pure Quebec French language. This is Dopethrone who officiates in a very stoner register but hyper-energetic. To my surprise, before the Massey Ferguscene, fans are waiting in a large number. With four albums, the latest entitled Hochelaga (a Montreal district), the three musicians on stage were able to make the audience groovy. The singer and guitarist like to make faces and almost robotic movements while the bassist has serious and rough looks and is applicated to his playing. There is the drummer who throughout the performance keeps a strong playful smile. Superb performance of these Quebeckers.

DOPETHRONE
 
Unfortunately I learn from my media colleagues that there was a press conference by the head of the Motocultor. Not having been informed, I missed it. So I'll try to sum what my colleagues have told me about this conference. The 2015 edition of Motocultor is a success across the board. We thanked Quebeckers of their presence and there will of another edition in 2016. By con, the future of the festival is uncertain for 2017 because the festival would need outside investors for survival. I sincerely hope this will happen for the Motocultor as it is a beautiful, human and friendly festival.

Following this, I headed to the Supositor Stage for Antropomorphia. Armed with white painted faces and a bloody singer, this Black Metal band comes to lay its blackness in the crowd. A dark Black Metal which the crowd seems to enjoy. For my part, although I'm not really a fan of this style, I must admit I enjoyed the band show. The musicians do not stay still and are moving effectively on the scene.

ANTROPOMORPHIA
 
A stampeded back to the Dave Mustage for the Quebec band Kataklysm. It will start a Death Metal wave that will leave traces. As is customary, we have the right to a crowd that makes mosh pit and body surfing without stopping even up to injuring a security guard in the pit between the stage and the audience. We have the right to new songs of the new album Of Ghosts and Gods like Soul Destroyer but also some classics like: At the Edge of the World and Taking the World by Storm and many more. Another time Kataklysm proved it is not the best in their style for nothing. It is always prompt, so powerful and so tight.

KATAKLYSM
  
On Supositor Stage, the Brazilian band Krisiun is preparing to play a Death Metal, more old school style but no less effective. They are only three on stage but we do not having this impression as the band plays aggressively and with so much power. The singer has a fat and powerful voice. Another fine performance, especially while the song Combustion Inferno, one could swear they are five to perform so there are many different sounds.

KRISIUN
 
Back on the Dave Mustage is Sepultura's turn to offer a large boosted audience a Trash flavored with Death. Just like Krisiun, Sepultura also comes from Brazil. The band is smiling and frankly showed their pleasure of being in Motocultor. Several classical from the repertoire are played as Roots Bloody Roots - Propaganda - Ratamahatta - Under my Skin - Refuse / Resist and much more. Derrick Green spoke to the crowd and announced, like all usually do, that this was the best public of the tour. Which in my opinion is not totally wrong because the crowd at Motocultor is completely wild and fun as ever?

SEPULTURA
 
I had to take a break to feed myself and prepare myself as the band Trivium is preparing to attack the Dave Mustage. There is a large banner covering the front of the stage and hiding what is behind. As soon as the curtain falls we discover a scene heavily garnished with a wonderful decor. The band, which is on tour in Europe, travels with a gear for large spaces to our delight. The pit is completely filled with festival goers dedicated to Trivium. The band gratified us with some of his success as Throes of Perdition as well as new songs like Until the World Goes Cold and In Waves as an encore. The singer Matt Heafy thanked the crowd for coming and said in French thank you. A powerful metal show with trash aspects here and there. Throughout the concert, the musicians showed us their flawless professionalism and also their pleasure to be there.

TRIVIUM
 
Unfortunately again the time difference, I still have not managed to get rid of, caught up with me and I missed Septicflesh and Opeth show (if next year I still have a Media accreditation, I will arrive several days early and sleepi in a hotel).

SEPTICFLESH
 
So now is the time for me to talk about the festival as such. I'll start with the negative points, first on the side of food; I found it hard to wait in line to buy coupons to sustain myself. Being used, in several festivals, to being offered concessions from different types and for all tastes, I believe that independent concessions would be an asset to the Motocultor. My second negative point would be the photo media pass from last year I received instead a new pass updated with the 2015 colors.

As you could see, I have no negative points to itself to say about the festival. There were high quality band with an obvious professionalism and really impeccable sound. Yes, some little glitches here and there, but in a festival context, this is normal. I really liked the layout of the scenes because all had easy access and a perfect space for the thousands of spectators on site. A well located metal market with many kiosks to buy good metal stuff, protected in a large tent. Ah! I forgot the originality of the gentlemen pipicultor. As the Motocultor is a human sized festival and not disproportionate. I recommend this festival to all Quebeckers who want to plan a vacation for August 2016.

Motocultor 2015 official video: https://www.youtube.com/watch?v=xM107YNubvw
Review: Alain Labonte
Photos: Alain Labonte
Translation: Mélanie Goulet
 ©Québec-Métal