Bloodstock Festival 2018

Tuesday, 14 November 2017

CD Critics: Nordheim - RapThor (2017)

(French only!!!)

Critique CD

Nordheim - RapThor (2017)

Le groupe:
Warraxe – Voix & Guitare
Fred – Guitare Lead
BenFok – Basse & Back Vocal
Lucas – Drums

Les chansons:
01 - Troll Riding a Raptor
02 - Boobs and Bacon
03 - Scroll of Lightning Bolt
04 - Black Witch Rises
05 - I Wish You Were Beer
06 - Strength Became the Storm
07 - Blood's Shade
08 - Dragonthorn

Nordheim est un groupe Québécois qui a vu le jour en 2006. Le groupe officie dans un registre mélangeant le folk métal et un mélodique métal très connu. Le groupe a même eu l’honneur et la chance de participer à la grande final du Wacken Metal Battle Canada à Toronto en 2015. Depuis 2006, le groupe a sorti deux albums: Lost In The North (2010) & Refill (2013). Pour certain, en onze ans de carrière, c’est peu, mais ce sont deux albums de haute qualité. Aujourd’hui, quatre ans plus tard, le groupe nous arrive avec un nouvel album qui s’intitule RapThor (2017). Un album contenant huit pièces que nous allons découvrir ensemble, une chanson à la fois.

L’album débute avec Troll Riding a Raptor. Un coup de dés et voilà que la chanson démarre toute en puissance. Certaines ambiances un peu baroque s’y font entendre, un cri profond et le rythme commence a changer avec certaines mélodies, mais sans jamais perdre ce côté brutal de l’ensemble. Rapide et puissante. Un bon mélange vocal entre voix principales et back vocaux. Un excellent rythme venant des guitares, un excellent début d’album. Boobs and Bacon offre une rythmique plus lente mais non dénudée de puissance, de belles ambiances se font entendre. Une guitare plus mélodique, sans oublier la voix hautement criarde vraiment bien interprétée. Un cœur vocal vient apporter un plus à la chanson. Certaines rythmiques des guitares sont plus thrash à certains momenst. Une pièce qui mérite vraiment d’être un single très vendeur. Scroll of Lightning Bolt a une ambiance plus sombre grâce à la voix, mais sans jamais perdre son côté mélodique. Durant la chanson et peut-être même depuis le début, j’ai comme une impression sonore de clavier qui crée une certaine ambiance très agréable. Une batterie vraiment soutenue, et un solo de guitare vraiment mélodique qui s’incorpore à merveille dans un rythme frôlant le black à certains endroits de la chanson. Black Witch Rises garde cette certaine noirceur dans son rythme, grâce à la voix mais aussi au rythme de l’ensemble des instruments qui sont plus lents. Plusieurs changements de rythmique surviennent durant la pièce mais agréablement bien fait et qui n’altère en rien l’ensemble du contenu. I Wish You Were Beer est une courte pièce qui est très festive que des groupes tel Alestorm savent vous faire, et ici Norheim le fait super bien. Alors on se prend une bonne bière et on festoie avec joie. Strength Became the Storm est un peu différente dans son approche. Malgré que la batterie soit hyper rythmée, l’ensemble demeure quand même très festif, et encore une fois avec des cœurs qui donne une superbe ambiance. J’aime beaucoup ce que la voix apporte combinée à un back vocal plus nuancé, mais agressif. Blood's Shade est légèrement différente dans son ensemble sonore. Plus mélodique que les pièces précédentes mais cela ne lui enlève aucunement une certaine agressivité au niveau rythmique. Je ressens encore cette belle ambiance en trame de fond, du clavier qui crée l’ambiance que je décris depuis le début. Encore une fois, un excellent solo de guitare. Une chanson vraiment bien construite et très agréable d’écoute. Le tout se termine avec Dragonthorn qui est la pièce la plus longue de l’album avec tout près de 9 minutes 34 secondes. Un début très orchestral et mélodique. Des chants festifs viennent accompagner le tout. Un chanson vraiment stylée folk avec un ensemble bien agressif. Vous y entendrais même de l’accordéon. C’est une longue pièce qui ne contient aucunes faiblesses et demeure rythmée du début,  jusqu’à la fin.

Finalement, les quatre ans d’attente en ont valu vraiment la peine. L’album dans son entier ne contient aucunes failles, huit chansons de qualité et fortement bien construites. Tout au long de l’album, la batterie offre un rythme énormément puissant et soutenu, les guitares offrent un bon mélange entre un coté mélodique et à la fois très heavy. Une voix hautement criarde accompagnée de back vocaux qui dans leur union nous offre une ambiance sublime, et que dire des choeurs
qu’on entend à plusieurs moments de l’album. RapThor contient de bonnes chansons remplies de potentiel, pouvant  être joué sur scène. Nordheim a maintenant un troisième album de qualité qui est fortement recommandé par Québec-Métal.

Ma Note: 8/10

 
Nordheim: https://www.facebook.com/nordheimofficial/
Québec-Métal Facebook: https://www.facebook.com/QuebecMetal/
Critique CD par Alain Labonte
Correction de texte par Sylvie Drolet
©Québec-Métal

No comments:

Post a Comment