Alcatraz Festival 2018

Friday, 29 November 2013

Cd Critics : Gorguts - Colored Sands (2013)

English Version following the French Version !!!!

Critique Cd

Gorguts - Colored Sands (2013)

Le Groupe :

Luc Lemay - Guitare et Voix
Colin Marston - Bass
Kevin Hufnagel - Guitare
John Longstreth - Batterie

Les Chansons :

1 - Le Toit du Monde
2 - An Ocean of Wisdom
3 - Forgotten Arrows
4 - Colored Sands
5 - The Battle of Chamdo
6 - Enemies of Compassion
7 - Ember's Voice
8 - Absconders
9 - Reduced to Silence

Gorguts est un groupe important de la scène métal québécoise, formée en 1989 et pratiquant un « death metal » quand même assez technique, 4 albums et un album live et une compilation, le groupe nous reviens après 12 ans sans aucune sortie avec « Colored Sands » forts d'une signature avec Season of Mist en 2013, regardons une a une se que cette nouvelle offrande nous réserve.

L'album débute avec " Le Toit du Monde " extrêmement technique comme chanson, avec des partie plus lente ici et la, voix guttural mais audible, possède une bonne ambiance, je ne peut dire si c,est le travail de la basse ou du mix, mais as un moment donner je ressent une ambiance indigène en ressortir, bonne entrée en matière pour l'album, viens ensuite " An Ocean of Wisdom ", nettement plus " heavy " et nettement plus lourdes et sombre, le coté harmonique de la guitare est omni présent, ce qui met une belle ambiance a la pièce et le coté mélodique reste quand même présent sans que la chanson perde sa valeur, " Forgotten Arrows " a un niveau technique plus élevée a mon avis et un coté nettement plus progressif dans le son, tantôt lent, tantôt plus rapide, mais tout en restant sombre et très " death ", la pièce titre de l'album viens ensuite, " Colored Sands " débute par une approche lente, on entre dans une sorte de trance a son écoute, je dirai même une sorte de " death doom métal " dans ces début pour ensuite revenir a un " death " dont le groupe favorise, un très bon rythme se ressent un coup la chanson partie, " The Battle of Chamdo " débute par une introduction très " hollywoodienne " voire théâtrale, et tout le long de la pièce qui demeure sur le même ton restera sur ce rythme pour ensuite suivre avec " Enemies of Compassion " qui elle est totalement rapide et Death a souhait avec toujours ce coté très technique et complexe que le groupe apprécie, " blast beat " tout y est, " Ember's Voice " est nettement plus noir, complètement plus " death " avec vraiment un son qui me rappel plusieurs groupes des années 80 comme " Obliveon " même a la limite un petit coté " Voivod " dans son approche, pas désagréable du tout a son écoute, " Absconders " est l'avant dernière piste de l'album et suit la suite logique de l'album, sombre et pesante, le coté technique y est toujours, de bon rythme soutenue a l'occasion agrémente le tout, la dernière piste de l'album est " Reduced to Silence " débute par une guitare en sourdine qui s'amplifie et la pièce crache son venin d'une façon inattendue, des " blast beat " rapide et soudainement un pause de technicité que peut en connaisse la recette et sa repart de plus belle, du " death metal " technique pur et dur.

Il na pas été facile pour moi de critiquer cet album, pas qu'il n'est pas bon au contraire, mais étant peut habituer au style, j'ai dû m'y prendre a plusieurs écoute pour en voire toute les subtilités, après 12 ans sans aucune sortie d'album, cette sortie est la bienvenue, on y retrouve le groupe la ou il avait laissé par le passer ce style est si peut rependue au Québec, « Colored Sands » est très technique et complexe et sa prend d'excellents musiciens qui savent maitriser leurs instruments, et la bande a Luc Lemay ont le plein contrôle, l'album est très sombre et très « heavy », il y a une approche très progressive et en même temps très épique, en effet, hormis la pièce « The Battle of Chamdo » la quasi-totalité des pièces sont longues, une très belle pochette accompagne le tout, et fort de leurs signatures avec le label « Seasons of Mist » Gorguts est de nouveau de retour et prêt a re conquérir la planète entière.

English Version :

Gorguts album critic.

Gorguts was introduced to the Québec metal scene in 1989 and quicky ganed importance by their style of music being a very techinical « death metal ». With 4 albums, 1 live and 1 compilation to their credit they’re now coming back stronger. After a 12 year hiatus they have signed with a new label « Seasons of Mist » and a new opus « Colored Sands », due to come out shortly , which I will walk you through piece by piece.

The album starts with « Le toit du monde » an extremely technical song with slower tempos here and there. The signer’s voice is very guttural but yet remains audible. It posseses a certain ambiance, I don’t know if it’s the way the mixing was done or the work of the bass but I would even say it sounds a bit indigenous. All in all a very good introduction. Then comes « An Ocean of Wisdom » clearly heavyer, much darker, the harmonious guitar and melodies are omnipresent, they set the song in a nice atmosphere without taking any of its power away. « Forgotten Arrow » in my opinion has a much more elevated technical level and progressive sound brought on by the mixture of slow and fast tempos all the while remaining dark with a deathlike attitude. Now moving on to the title piece of the album « Colored Sands ». It begins with a slow approach, transporting listeners into a translike state resembling of the « death doom metal » style and then picking up to their death preferences. A very good rhythm once it gets going. « The battle of Chambo » has an extremely Hollywood like introduction, you could even say theatrical and will maintain that theme throughout the whole piece. It’s followed by « Enemies of Compation » speed and death to your heart’s desire mixing in some « blast beats » but always keeping the technical and complex side they favor. « Ember’s Voice », distinctly darker and death with a sound that reminds me of many 80’s bands such as « Oblivion » even a little side of Voivod in it’s approach which makes for a very pleasant listening. « Absconder » is the second to last song. Keeping in accordance with the natural flow of the album, it’s dark and heavy, very thechnical with good sustained rhythms. Last but not least « Reduced to silence » starts up with a soft and quiet guitar sound that intensifies slowly and unexpectedly spews its venom accompanied by fast « blast beats », a sudden technical pause like few have been able to equal then it starts up again with renewed vigor. Solid « death metal » in all it’s technical glory.

This critic was a bit difficult for me to do considering I’m not accustomed to this style of music, I had to listen to it a few times in order to grasp all the subtleties. I have to say after 12 quiet years this one will be very much welcomed, they have definitely picked up where they left off and it will be greatly appreciated. The technical and complex sound of « Colored Sands » really brings to evidence the excellence of these musicians and the skillful way they control their instruments. Gorguts is back and ready to conquer the world.

Rating : 8/10
Alain Labonte (Québec-Métal)


Ma note 8/10



http://www.gorguts.com/

Alain Labonte (Québec-Métal)

No comments:

Post a Comment