Alcatraz Festival 2018

Wednesday, 25 March 2015

Festival Review: Trois-Rivières Metalfest 2015 (march 20-21 2015)




TROIS-RIVIÈRES Metalfest 2015

(english will follow)

Trois-Rivières devient un lieu de rassemblement de metalleux depuis 14 ans au mois de mars et ce grâce aux organisateurs du Trois-Rivières Metalfest. Samuel Landry est à la tête de cette organisation et peut être fier de la popularité de l'événement. D'année en année de gros noms dans le monde merveilleux du métal viennent se produire sur la scène de la bâtisse industrielle de Trois-Rivières.  Le festival accueille aussi des groupes de moindre envergure mais tout aussi appréciés des fans. Cette année, l'événement qui a eu lieu le 20 et 21 mars, comptait supposément 16 groupes dont la majorité sont québécois ou canadiens.  Mais nous avons aussi eu de la visite des États-Unis et de l'Europe.  La programmation du festival comprenait Outlying, Obliterate, Killitorous, Soothsayer, Augury, Cryptopsy, Terrorizer, God Dethroned, Bookakee, Ordoxe, Karkaos, Genetic Error, Benighted, Razor, Gorguts et Fleshgod Apocalypse.

  
J'ai mentionné supposément 16 groupes car une des têtes d'affiche a été dans l'obligation d'annuler sa prestation.  Effectivement, le groupe très attendu Fleshgod Apocalypse d'Italie n'a pu se rendre à Trois-Rivières dû à une grève des aéroports dans leur pays.  Le groupe était sincèrement frustré et déçu de cette entrave à leur plan de venir livrer leur spectacle au Québec. Cette malencontreuse situation, qui est vraiment hors de leur contrôle, n'a pas empêchée le festival de continuer avec sa programmation.  Le groupe hollandais God Dethroned qui livrait son spectacle le vendredi s'est offert pour combler le manque à gagner du samedi. Ce fut un geste franchement très généreux et sympathique de leur part et a fait plaisir à leur fans en leur permettant de les voir deux fois plutôt qu'une. L'organisation du festival a très bien maîtrisé la situation en offrant un remboursement sur les billets du samedi.  Heureusement, seulement une vingtaine de personnes ont demandé d'être un remboursées. 


Avec la liste des groupes présents au Metalfest, nous pouvions nous attendre à deux jours remplis de décibels à connotations brutales et énergiques. Nous avons été effectivement comblés amplement tout au long de la fin de semaine. L'ambiance était électrisante et malgré le fait que Fleshgod Apocalyse ne pouvait être au rendez-vous, la foule était très festive.  Sûrement que des températures plus clémentes auraient amenées un plus grand public  mais puisque le printemps tarde à se pointer le nez, la salle a  semblé un peu vide surtout le premier soir.  

  
Pour ma part j'étais très excitée de me rendre à la bâtisse industrielle de Trois-Rivières vendredi le 20 mars pour débuter la festivité, prête à me faire brasser la chevelure. La liste de distribution comprenait Outlying, Obliterate, Killitorous, Soothsayer, Augury, Cryptopsy, Terrorizer et God Dethroned.  J'ai eu malheureusement de la difficulté à trouver la place, alors j'ai manqué les premiers groupes, Outlying, Obliterate et Killitorious.  Je n'ai rien à dire contre l'organisation de l'événement qui a très bien fait son travail mais des affiches pour donner l'indication de l'endroit seraient de mise pour les touristes comme moi. 


Les deux premiers groupes Outlying et Obliterate, qui ont parti le bal sont des groupes québécois, le premier est même de Trois-Rivières. A ensuite suivi le groupe de Gatineau-Ottawa, Killitorous formé d’Aaron ''Shredder'' Homma à la guitare, Eric Morotti à la batterie, Nick Miller à la guitare, Eric Castilla à la basse et Youri Raymond au chant.  Ce groupe de Death Metal technique a livré un bon spectacle que je me suis fait dire. J’étais bien déçue de n'avoir pu les entendre.  


Lorsque Soothsayer est arrivé sur scène, la foule était prête à se faire brasser. Le groupe qui vient de Québec nous a joué un bon vieux Thrash.  Le groupe existe depuis 1985 et est formé des mêmes membres depuis leur création.  Simon Genest à la basse, Daniel Clavet à la batterie, Martin Cyr à la guitare et Steven Whitton au chant sont toujours aussi en forme et donnent une performance très dynamique. Martin Cyr est même allé parmi la foule dans le pit avec sa guitare.   

  
Nous avons ensuite eu le plaisir de voir l'éblouissante performance d'Augury. Ce band de Montréal de Death Metal progressif technique a été créé en 2002 et comporte des musiciens hors pairs. Les talentueux Dominic ''Forest'' Lapointe à la basse, qui est aussi le bassiste de Beyond Creation, Mathieu Marcotte à la guitare, Patrick Loisel au chant et à la guitare et  Étienne Gallo à la batterie étaient tout simplement hallucinants.  La foule était déchaînée dû à leurs rythmes complexes et bien rendus.  Nous avons même eu en exclusivité des nouvelles compositions au grand contentement des fans.  

  
Le public étant déjà en extase, l'arrivée de Cryptopsy à carrément mis le feu.  Le band qui vient aussi de Montréal, joui d'une réputation internationale. Les musiciens Flo Mounier à la batterie et back vocals Christian Donalson à la guitare, Matt McGachy à la voix et Olivier Pinard à la basse sont incroyables. Leur énergie sur scène est contagieuse. Le chanteur, qui a un pig squeal plus que parfait, détient un charisme enivrant qui ne donne autre choix de se faire aller la marboulette. Leur musique brutale de Death Metal technique a su déplacer de l'air. L'énergie était à son comble pour cette première soirée. 

  
La première tête d'affiche de la soirée a fait son entrée sur scène avec un public excité. Effectivement, c'est la première fois que le groupe de Death Metal et de grindcore Terrorizer vient se produire au Canada et c'est à Trois-Rivières que ça se passe.  Suite à l'annonce que le groupe Fleshgod Apocalypse ne fera partie du festival, les gens étaient toutefois contents d'avoir l'honneur de voir le groupe célèbre de Los Angeles, Terrorizer en première canadienne. Ce band, qui a donné son nom au magazine britannique de notoriété et qui ne contient que 3 membres, je dois l'avouer, m'a décroché la mâchoire. Ils ont l'air timide, ne parlent pas beaucoup lors de la rencontre avec les fans mais une fois sur scène, ce sont des bêtes. Il faut dire que le groupe comporte nul autre que Pete ''Commando'' Sandova à la batterie qui était le batteur du fameux groupe Morbid Angel. Celui-ci est appuyé de Sam Molina à la basse et au chant ainsi que de Lee Harrison à la guitare.  La qualité du son s'est aussi améliorée à ce moment de la soirée. La résonance du bass drum se faisait ressentir jusque dans nos organes. J'ai trouvé que la batterie prenait beaucoup de place dans la musicalité. Je comprends que le ''Commando'' est bien apprécié comme batteur, mais ce n'est pas une raison pour enterrer les autres musiciens qui sont aussi très bons mais un peu effacés dû à la célébrité du drummer. Ce fut quand même une très bonne performance et la foule s'est laissé emporter sur cette musique violente qui fait friser les toupets!

  
La soirée se terminait en compagnie du groupe hollandais God Dethroned. Il est important de mentionner que le groupe n'avait pas donné de spectacles depuis quelques années et s'est déplacé uniquement pour le Trois-Rivières Metalfest.  Le groupe a même fait faire un t-shirt exclusif pour l'événement où l'on peut lire en dessous de leur nom : Trois-Rivières Metalfest 2015 Tabarnak
Les sympathiques musiciens de God Dethroned, nous ont donné un spectacle fort intéressant.  Le groupe a pigé dans son répertoire de Death Metal, de Death mélodique et de Death noirci.  Henri Sattler à la voix et guitare, Micheal Van Der Plicht à la baterrie, Ian Jekelis à la guitare et Jaroen Pomper à la basse semblaient tous très heureux de pouvoir donner un spectacle à la foule québécoise qui était encore sur place pour cette fin de soirée. 


La qualité du son était bonne, la qualité du rendement des musiciens était bonne.  Le chanteur parle beaucoup au public. Il s'agit vraiment d'un bon groupe comprenant des artistes passionnés.  Leur musique de Death Metal symphonique a su plaire à la foule et ceci a bien fini cette première soirée de la 14eme édition du Trois-Rivières Metalfest.

Le samedi 21 mars, la température était déplaisante, mais la foule était encore présente à la bâtisse industrielle de Trois-Rivière pour continuer à faire du headbang au son de musique intense. La distribution de samedi comprenait Bookakee, Ordoxe, Karkaos, Genetic Error, Benighted, God Dethroned, Razor, et Gorguts.

  
Le groupe montréalais Bookakee qui revient d'une tournée avec Benighted, un autre groupe présent pour cette édition du Metalfest, a eu l'honneur de commencer la 2ème soirée du festival. Nous avons eu droit à un spectacle gore sur de la musique Grindcore, Death Metal progressive expérimentale. Ça commence fort pour se poursuivre avec Ordoxe, un groupe de Trois-Rivière de Black Metal avec des riffs sombres et puissants qui nous fait découvrir des nouvelles pièces de leur dernier album. Très belle découverte pour ma part.


Ensuite, la foule est bien réchauffée pour accueillir le groupe montréalais Karkaos.  Ce groupe qui est le seul groupe de tout le festival à comporter une femme est aussi le seul à avoir fait usage de voix claire et de clavier.   Il fait du Death Metal mélodique et leurs morceaux sont bien texturés.  La chanteuse, Viky Boyer, nous a rendu une belle performance émotive et en force. Elle est accompagnée de Vincent Harnois à la guitare, Norman Martel à la batterie, Sébastien Bélanger-Lapierre au clavier, Eddy Levitsky à la basse et de Samael Pelletier à la guitare.  Le groupe a reçu un bel accueil grâce à leur belle énergie sur scène.

  
L'organisation du Metalfest a fait en sorte de nous réserver l'honneur de vivre la réunion du groupe Genetic Error. Le groupe de Trois-Rivières ne s'était pas donné en spectacle depuis 20 ans. Très actif dans les années 80-90, le groupe de Thrash était content de se réunir et de jouer dans leur propre ville.  La foule s'est complètement allumée sur leurs vieux classiques d’Old School Thrash avec des influences de grunge.  André Lachance à la basse et au chant, Stéphane Patry à la batterie, Mario Prud'homme à la guitare et Alain Deslauirers à la guitare n'ont pas perdu de leur talent pour faire bouger les gens dans le pit.  Ils étaient tout à fait dynamiques et entraînants.

  
C'est suite à cette belle réunion, qu'est venu sur scène le groupe de la France, Benighted.  Ce groupe en était à finir leur tournée canadienne avec Bookakee sur la scène de Trois-Rivières. Le groupe de Death Metal technique et de Death Grind a fait exploser la bâtisse. L'énergie que dégage le chanteur est éblouissante.  Extrêmement expressif, c'est nus pieds qu'il nous crache ses notes d'une brutalité explosive. Il a tenu sa promesse de nous donner le plus gros moshpit du festival. Le groupe faisait du Black Metal a ses débuts et s'est dirigé vers le Death Metal, Grindcore par la suite. Il comporte Olivier Gabriel à la guitare, Julien Truchan au chant, Kevin Foley à la batterie, Pierre Arnoux à la basse et back vocals et Emmanuel Dalle à la guitare. Leur prestation était enivrante.

  
God Dethroned est revenu faire un set différent de la veille. C'est eux qui ont offert de rejouer, suite à l'annonce que Fleshgod Apocalypse ne viendrait pas. Ce fut un plaisir de les revoir et que cette fois la salle soit plus pleine.  Le public a bien apprécié le généreux geste de ce groupe hollandais qui ne cesse de dire Tabarnak pour faire plaisir à la foule.

 
Ensuite a suivi une rare apparition sur la scène métal québécoise, le groupe légendaire de Thrash Metal canadien, Razor.  Le groupe qui vient de l'Ontario a été formé en 1983 et se spécialise dans le Speed Thrash Metal.  Les musiciens Mike Campagnolo à la basse, Dave Carlo à la guitare, Bob Reid à la voix et Rider Johnson à la batterie sont assez impressionnants. Ils ont énormément d'énergie et le transmettent à la foule. Ils ont joué un set de leur très vaste répertoire de chansons. Leur rare apparition au Québec a rendu l'événement encore plus excitant pour les fans.


Le dernier groupe qui clôturait cette 14e édition du Trois-Rivières Metalfest était le renommé groupe Gorguts. Il s'agit encore une fois d'un groupe qui existe depuis longtemps. Le groupe de Richmond en Estrie existe depuis 1989 et nous a annoncé un futur album à venir. C'est un groupe de notoriété internationale de Death Metal technique. Le seul qui est parmi la distribution depuis le début, Luc Lemay, est aussi le compositeur. Celui-ci est à la guitare et au chant, accompagné de Collin Marston à la basse, de Kevin Hofnagel à la guitare et de Patrice Hamelin à la batterie.  Laissez-moi vous dire qu'il s'agit ici de grands virtuoses de la musique. Leur Death Metal mathématique aux rythmes et riffs complexes sont rendus à la perfection.  La batterie était tellement clean, on aurait dit un enregistrement.  Les gens écoutaient et regardaient attentivement comme hypnotisés par l'incroyable talent des musiciens.  Nous pouvons être fiers d'avoir un groupe aussi malade que ça au Québec. 

Ceci conclut cette chronique sur la 14e édition du Trois-Rivières Metalfest qui avait lieu le 20 et 21 mars dernier à la bâtisse industrielle de Trois-Rivières.  Les groupes étaient à la hauteur des attentes et nous ont livré une bonne marchandise.  L'événement s'est déroulé dans une atmosphère festive malgré la mauvaise température et la mauvaise nouvelle de l'annulation d'un grand nom, Fleshgod Apocalypse.  Situation qui, je le rappelle, était hors de leur contrôle.

En espérant vous revoir tous sous peu, les metalleux d'ici, je vous souhaite une bonne soirée.
(malheureusement due a un problème de carte SD aucune photos de Razor et Gorguts)

Trois-Rivières Metalfest : http://www.3rmf.com/
Trois-Rivières Metalfest Facebook : https://www.facebook.com/troisrivieresmetalfest
Chronique par : Mélanie Goulet
Photos : Alain Labonte
 ©Québec-Métal




TROIS-RIVIÈRES METALFEST 2015


Trois-Rivières becomes a place of metalheads rally in March since the last 14 years and that is thanks to the organizers of Trois-Rivières Metalfest. Samuel Landry is the head of that organization and he can be proud of the popularity of the event. Year after year, big names in the world of the metal scene come to perform on the stage of la Bâtisse Industrielle de Trois-Rivières. The festival also welcome smaller groups but equally popular for the fans. This year the event, held on March 20 and 21, allegedly had 16 groups of which the majority are from Quebec or Canada. But we also had the visit of the United States and Europe. The festival program included Outlying, Obliterate, Killitorous, Soothsayer, Augury, Cryptopsy, Terrorizer, God Dethroned, Bookakee, Ordoxe, Karkaos, Genetic Error, Benighted, Razor, Gorguts and Fleshgod Apocalypse.

I mentioned allegedly had 16 groups as one of the heads in poster was forced to cancel his performance. Indeed, the highly anticipated group Fleshgod Apocalypse from Italy was unable to travel to Trois-Rivières due to a strike of airports in their country. The group was genuinely frustrated and disappointed with this obstacle to their plan to come to deliver their show in the province of Quebec. This unfortunate situation, which is really out of their control, has not prevented the festival to continue with its programming. The Dutch group God Dethroned who performed his show on Friday offered himself to fill the shortfall on Saturday. It was a very generous gesture and frankly very friendly from them and made their fans more pleased by allowing them to see the group not once but twice. The festival organization has handled the situation very well by offering a refund on Saturday tickets. Fortunately, only about twenty people have asked to be refunded.

With the list of groups present at the Metalfest, we could expect two days filled with brutal and agressive decibels. We were actually fully filled throughout the weekend. The atmosphere was electrifying and although Fleshgod Apocalypse could not be at the rendezvous, the crowd was very festive. Surely warmer weather would have brought a wider audience but since spring is slow to show up, the room seemed a bit empty especially the first night.

For my part I was very excited to go to the la Bâtisse Industrielle de Trois-Rivières Friday, March 20 to begin the celebration, ready to get my hair shaken. The distribution list included Outlying, Obliterate, Killitorous, Soothsayer, Augury, Cryptopsy, Terrorizer and God Dethroned. Unfortunately I had trouble finding the place, so I missed the first groups, Outlying, Obliterate and Killitorious. I have nothing to say against the organization of the event that has done a very good job but posters to give an indication of the place would be appropriate for tourists like me.

The first two bands Outlying and Obliterate are the groups who started the ball and are from Quebec. The first one is even from Trois-Rivières. This was followed by the group of Gatineau-Ottawa Killitorous formed with Aaron 'Shredder' Homma on guitar, Eric Morotti on drums, Nick Miller on guitar, Eric Castilla on bass and Youri Raymond on vocals. This group of Technical Death Metal, I have been told, gave a good show. I was disappointed not to have heard them. 

When Soothsayer arrived on stage, the crowd was ready to get wild.  The group from Quebec City played good Old School Trash.  The group has existed since 1985 and consists of the same members since their inception. Simon Genest on bass, Daniel Clavet on drums, Martin Cyr on guitar and Steven Whitton on vocals are still fit and gives a very dynamic performance. Martin Cyr even went through the crowd with his guitar. 

We then had the pleasure of seeing the great performance from Augury. This band from Montreal plays Technical Progressive Death Metal was founded in 2002 and includes outstanding musicians. The talented Dominic 'Forest' Lapointe on bass, who was also the bassist of Beyond Creation, Mathieu Marcotte on guitar, Patrick Loissel on vocals and guitar and Stephen Gallo on drums were just amazing. The crowd was unleashed due to their complex and well rendered rhythms. We even had some exclusive new compositions to the great delight of the fans. 

The public was already in ecstasy upon the arrival of Cryptopsy.  The band literratly put fire to the place. This group, which also comes from Montreal, enjoys an international reputation. The musicians Flo Mounier on drums and back vocals, Christian Donaldson on guitar, Matt McGachy on voice and Olivier Pinard on bass are amazing. Their energy on stage is contagious. The singer, who has a more than perfect pig squeal, holds an intoxicating charisma that gives you no choice to shake your hair. Their Technical Brutal Death Metal music was able to energize the place. The energy was at its peak for this first evening.

The first headliner of the evening made his entrance on stage with an excited audience. Indeed, this is the first time for the Death Metal and Grindcore group Terrorizer to perform in Canada and it's in Trois-Rivières that it happens. Following the announcement that Fleshgod Apocalyspe won't be part of the festival, the people were happy anyways to have the honor of seeing the famous band from Los Angeles, Terrorizer as a Canadian premiere. This band, which gave its name to the British famous magazine and which contains only three members, I must admit, made my jaw drop. They look shy, do not talk much during the meet and greet with the fans but once on stage, they are animals. It must be said that the group includes none other than Pete '' Commando '' Sandoval on drums who was the drummer of the famous band Morbid Angels.  He is supported by Sam Molina on bass and vocals and Lee Harrison on guitar. The sound quality has also improved at the time of the evening. The resonance of the bass drum was being felt even in our bodies. I found that the drum was taking up much space in musicality. I understand that the 'Commando' is appreciated as a drummer, but that is no reason to fade the other musicians who are also very good but a little erased due to the fame of the drummer. It was still a very good performance and the crowd gave herself over this violent music that makes you want to headbang.

The evening ended in the company of the great Dutch band God Dethroned. It is important to mention that the group did not give performances in recent years and came only for the Trois-Rivières Metalfest. The group even had an exclusive t-shirt for the event on which you can read below their name: Trois-Rivières Metalfest 2015 Tabarnak.
The frendly musicians of God Dethroned gave us a very interesting show. The group went through his Death Metal, his Melodic Death and his Blackened Death repertoire. Henri Sattler on vocals and guitar, Michael Van Der Plicht on drums, Ian Jekelis on guitar and Jaroen Pomper on bass all seemed very happy to perform for  the Trois-Rivières crowd who was still there to this late evening . The sound quality was good; the quality of performance of the musicians was good. The singer was communicating a lot with the audience. This is a very good band with passionate artists. Their music of Symphonic Death Metal was able to please the crowd and this has well ended the first evening of the 14th edition of the Trois-Rivières Metalfest.


Saturday, March 21, the temperature was unpleasant, but the crowd was still there at la Bâtisse Industrielle de Trois-Rivière to continue doing headbang to the sound of loud and extreme music. Saturday's cast included Bookakee, Ordoxe, Karkaos, Genetic Error, Benighted, God Dethroned, Razor and Gorguts.

The Montreal band Bookakee who was returning from a tour with Benighted, another group present for this Metalfest edition had the honor to start the second evening of the festival. We got a gore show on this Grindcore, Experimental progressive Death Metal music.  The evenings got a strong start to continue with Ordoxe, a group of Black Metal from Trois-Rivière with dark and powerful riffs and that made us discover new pieces from their latest album. A beautiful discovery from my part.

Then the crowd was warmed to host the Montreal group Karkaos.  This group is the only group of the festival including a woman and is also the only one to have made use of clear voice and keyboard. The group makes good Melodic Death Metal and the songs are well textured. The singer, Viky Boyer, made a great performance both emotional and strong. She is accompanied by Vincent Harnois on guitar, Norman Martel on drums, Sébastien Bélanger-Lapierre on keyboard, Eddy Levitsky on bass and Samael Pelletier on guitar. The group received a warm welcome with their great energy on stage.

The organization of the Metalfest made sure to leave us the honor of living the revival of the band Genetic Error. The Trois-Rivières band had not put on a show for 20 years. Very active in the 80-90s, the Old School Trash band was happy to get together and play in their own town. The crowd was completely turned on by their Trash with grunge influence old classics. André Lachance on bass and vocals, Stéphane Patry on drums, Mario Prud'homme on guitar and Alain Deslauirers on guitar have not lost their ability to make the crowl go wild. They were quite dynamic and engaging.

It was after this nice revival that came on stage the group from France, Benighted.  The group was ending their Canadian tour with Bookakee in Trois-Rivières.  This Technical Death Metal and Death Grind band blew up the building. The energy released by the singer is amazing. Extremely expressive, he goes barefoot on stage and spit out his explosive and brutal notes. He kept his promise to give us the biggest moshpit in the Festival. The group was doing Black Metal in its beginning and headed towards Death Metal, Grindcore thereafter. It includes Olivier Gabriel on guitar, Julien Truchan on vocals, Kevin Foley on drums, Pierre Arnoux on bass and backing vocals and Emmanuel Dalle on guitar. Their performance was exhilarating.

God Dethroned returned with a different set from yesterday. It is they who offered to play again, following the announcement that Fleshgod Apocalypse would not come. It was a pleasure to see them on stage again and this time with a bigger crowd. The audience appreciated the generous gesture of the Dutch group that likes to say Tanarnak to please the crowd.

Then followed a rare appearance on the Quebec metal scene, the legendary group of Canadian Trash Metal, Razor. The group from Ontario was formed in 1983 and specializes in Speed Trash Metal. The musicians Mike Campagnolo on bass, Dave Carlo on guitar, Bob Reid on vocals and Rider Johnson on drums are pretty impressive. They have a lot of energy and transmit it to the crowd. They played a set of their huge songs repertoire. Their rare appearance in Quebec made the event even more exciting for the fans.


The last group that closed the 14th edition of the Trois-Rivières Metalfest was the renamed group Gorguts. This is again a group that has long existed. The group from Richmond in the Eastern Townships exists since 1989 and announced a new album in sight. This is a group of international fame whitch plays Technical Death Metal. The only one who is among the distribution since the beginning, Luc Lemay is also the composer. He is on guitar and vocals, accompanied by Collin Marston on bass, Kevin Hofnagel on guitar and Patrice Hamelin on drums. Let me tell you that this is of great virtuoso’s musicians. Their Death Metal with mathematical, complex rhythms and riffs is made to perfection. The drum was so clean, it looked like a recording. People listened and watched carefully as if hypnotized by the talent of the musicians. We can be proud to have this insane group in Quebec.

This concludes this column on the 14th edition of the Trois-Rivières Metalfest which took place on 20 and 21 March in the industrial building of Trois-Rivières. The groups meet our expectations and have delivered a good show.  The event took place in a festive atmosphere despite the bad weather and the bad news of the cancellation of a great name, Fleshgod Apocalypse, a situation, which I repeat, was out of their control.

Hope to see you all soon, metalheads, I wish you a good evening.
(Due to a SD card problems, no photos of Razor and Gorguts, sorry)

Trois-Rivières Metalfest: http://www.3rmf.com/
Trois-Rivières Metalfest Facebook : https://www.facebook.com/troisrivieresmetalfest
Review by Mélanie Goulet
Photos by Alain Labonte
 ©Québec-Métal

No comments:

Post a Comment