Bloodstock Festival 2018

Friday, 24 January 2014

CD Critics : Engine of Creation - Engine of Creation (e.p) (2014)

French version only !!


Critique Cd

Engine of Creation - Engine of Creation (e.p) (2014)

Le groupe :

Matt jingles - Voix
Remi Ouellette - Guitare
David Lalumiere - Guitare
Xavier Morin - basse
Yannick Rebmann - Batterie

Les chansons :

01 - I Am Justice
02 - Anger Will Rise
03 - Into the Fire
04 - My Ocean
05 - Tearing Down the Walls

Engine of Creation est un nouveau groupe de la grande région Montréalaise formée en 2013, ils se définissent eux même comme étant un groupe de métal progressif mais comme vous pourrez le constater avec la découverte des piste qu'ils ont aussi une certaine influence mélodique thrash. Justement parlons-en de ce e.p. contenant 5 pistes. Découvrons ensemble ces dites piste pour voir ce que renferme ce premier jet.

Le tout débute par " I Am Justice ", très courte introduction et voilà c'est direct en pleine face, aucun compromis, un son lourd et puissant alliant rage et mélodie. La basse met un certain groove pas désagréable.  " sample " vocal en fond sonore. Le côté des guitares apportent effectivement un certain côté progressif mais en même temps très heavy. Le mix de la voix criarde et claire fond un magnifique mélange. Ça débute bien les hostilités. " Anger Will Rise " est quand a elle plus groovy que son prédécesseur, mais sans pour autant perdre le côté heavy et rythmé.  La mélodie des guitares est encore présente. La batterie est lourde et la rythmique des guitares nous force à bouger. Une pièce puissante, un solo fort efficace mais un petit moment de répit arrive vers le trois-quarts de la pièce, mais ne vous laisser pas berner, ça reviens en force après un court instant. Viens ensuite " Into the Fire ", la batterie ouvre le bal et voilà que la déferlante de rythme continue sans répit, dans cette pièce on ressent beaucoup le côté progressif dans le son, encore une fois la batterie et la basse apporte un son lourd à la pièce, tandis que les guitares apporte la bonne dose d'harmonie. Tout comme la précédente chanson, un moment plus mélodieux en plein milieu de la pièce, on en a bien de besoin après cette rafale de riff endiablé mais ne vous attendez pas à une pièce bonbon, bien au contraire, ils reprennent assez vite là où ils avaient commencés, direct et sans fioriture. " My Ocean " débute avec les guitares très mélodieuses, tel un excellent groupe de progressif sait le faire. Une belle lenteur rythmée. Cette pièce est techniquement plus travailler que les précédentes mais sans rien leurs enlever, ici on parle de pur Progressif, toute la sauce du style y est, une excellente pièce pour tout amateur de ce style. Guitares solides et mélodiques, une rythmique solide et la voix est mélodieuse à souhait. " Tearing Down the Walls " clos ce mini album, son rythme très heavy et groovy me fait penser aussitôt a du Dream Theater mais en plus heavy. Encore une fois, cette pièce me semble assez relevée du côté technique. Un jeu de guitare assez changeant mais rapide. Encore une fois la batterie offre une rythmique parfaite pour ce style, les guitares sont tout aussi solide encore et nous fait encore plus apprécier la pièce.

Engine of Creation frappe fort ici, car malgré le niveau relevé de certaine de leurs chansons, elle demeure hyper efficace et direct. Pour un premier e.p c'est fort réussi. L'ensemble des instruments est uniforme. Il y a un fort potentiel dans cet album de cinq chansons dont le titre est éponyme. Belle pochette et la production de l'album est solide. Que du bon pour les oreilles, ce groupe nous prouve encore qu’il y a du potentiel très professionnel au Québec, car eux en sont la preuve. Je vous recommande donc ce e.p., j'ose maintenant imaginer ce que l'album suivant sera.

Ma Note 8.5/10

Alain Labonté (Québec-Métal)

No comments:

Post a Comment