Monday, 18 September 2017

CD Critics: Requiomend - Tide Breaker (2017)


(french only)



Critique CD

Requiomed – Tide Breaker (2017)

Le groupe:
Evan Commerford – Voix & Batterie
Adam Tiseo – Guitarer
Mathew Kubeck-Berniquer – Basse

Les chansons:
01 – Father
02 – Wasted
03 – Unwanted Memories
04 – The Beginning
05 – Crisis
06 – Plead my Innocence
07 – Set Free
08 – Walking Trend
09 – Cure
10 – Tide Breaker

Requiomend est un groupe originaire des Laurentides, au Québec, Canada, mais qui est maintenant basé à Montréal. Le groupe officie dans un registre très varié, mais qui lorgne très fortement vers un groove très « old school ».Le groupe, qui est un trio, nous offre ici son premier album complet, qui s’intitule Tide Breaker. Alors ne perdons pas de temps et allons voir ce que contient cette nouvelle galette.

Le tout débute par Father, une pièce un peu lente au départ, mais hyper technique dans son exécution. Une belle combinaison de voix, qui offrent un certain aspect core, mais sans vraiment l’être. Je suis sûrement dur à suivre dans mon analyse, mais à l’écoute de cette pièce, vous comprendrez rapidement. Le coté sonore est très « old school », un bon début d’album. Wasted débute avec une introduction plus sombre, mais aussitôt que les instruments s’entendent, j’ai l’impression d’entendre un certain Trivium, mais de façon « old school » et un peu plus doom dans son ensemble. Le groove dégagé par le tout est vraiment évident et fort bien fait. Ici encore, on a l’impression d’avoir une pièce très technique du côté de l’interprétation. Unwanted Memories est un peu plus métal dans son ensemble. Encore une fois, du côté de la voix, je ressens beaucoup l’influence de Trivium. J’aime bien l’ensemble qui s’y dégage. The Beginning se rapproche plus du métal très technique avec un bon groove en toile de fond. La rythmique est dynamique et la guitare est exécutée de belle façon. J’aime le côté technique qui est apporté par la batterie et la basse donne ce groove qui nous fait headbanger. Crisis a ce petit côté trash groove dont je parlais en introduction. Un bon mélange entre voix claire et voix plus criarde. Une bonne rythmique du côté de la guitare. Il y a une certaine pesanteur dans l’ensemble de la pièce, mais c’est fort bien fait. Plead my Innocence me donne une impression Mastodon dans son ensemble. Une pièce plus lente et, encore une fois, on a droit à ce mélange entre voix claire frôlant l’alternatif et voix criarde. Une chanson plus sombre mais fort efficace. Set Free est orientée plus métal dans son ensemble, avec des mélodie venant de la guitare parsemées ici et là au travers de la pièce. Un bon jeu de guitare avec des riffs frôlant le trash à certains moments. Walking Trend est plus rapide et fortement excitée à certains moments. Du côté de la voix, c’est plus sombre. Dans l’atmosphère de l’ensemble du jeu, on ressent certains aspects plus core, mais le solo de guitare vient contrebalancer le tout vers un métal plus sombre mais dynamique. Cure est une chanson plus pesante dans son exécution. Encore une fois j’aime le côté vocal mélangeant le coté criard et plus growl à certains moments. L’album se termine par la pièce titre qu’est Tide Breaker. Cette dernière est nettement plus déjantée du côté de la rythmique au départ. Le rendu demeure quand même plus groove, mais sans jamais se perdre dans la puissance de jeu du trio. Une belle façon de terminer un album.

Ici Requiomend ne réinvente pas le bouton à quatre trous, mais le groove pratiqué ici est plus sombre et fort bien fait. La production finale de l’album est plus crasse et a une tendance plus « old school », ce qui les démarque des autres qui sont dans le style opéré ici. À l’écoute des dix chansons, on peut ressentir des influences venant autant du métal pur et dur, que du groove métal, du métal alternatif et de plusieurs autres. Du coté des voix, c’est foutrement bien fait, autant pour la voix criarde, que pour la voix plus claire. La guitare est nettement bien jouée et, contrairement à certains albums, ici on entend très bien la basse, qui nous offre ce petit groove tant recherché. Il y a un petit côté technique à l’œuvre, ce qui rend l’ensemble à la fois intéressant et complexe  dans son écoute. Ici, avec Tide Breaker, on a un bon album qui pourrait plaire à plus d’un dans différents styles. Alors n’hésitez pas à encourager le groupe en acheter leur album.

Ma note : 7.5/10

Quebec-Metal Facebook: https://www.facebook.com/QuebecMetal
Critique CD par Alain Labonte
Correction de texte par Claire.S
©Québec-Métal
 

2 comments:

  1. J'adore l'album! Il ne faut toutefois pas manquer de les voir live. Ils sont sérieusement ça coche !!!!

    ReplyDelete
  2. This comment has been removed by a blog administrator.

    ReplyDelete