Alcatraz Festival 2018

Monday, 27 April 2015

Concert Review: Wacken Metal Battle Canada - Montréal Finals (april 23rd 2015)


(English will follow)



Wacken Metal Battle 2015 – Finale québécoise
Article écrit par Mélanie Goulet
Québec Métal


Les groupes:

Decadawn
Sanguine Glacialis
Nordheim
Mad Parish

Les juges:

Lex Ivian, Ondes Chocs
Barth Frydrychowicz, Quo Vadis
Jason Dascal, Sounds of Steel, CKUT 90.3 FM
Andrew Wieler, Metal Director, CJLO 1690 AM


C'est le 23 avril qu'a eu lieu la finale québécoise de Wacken Metal Battle 2015 au Katacombes. Je n'est pas vu les performances de ces groupes lors des autres rounds, donc je vais seulement parler de leurs performances de ce soir.  Je n'aurais pas voulu être juges pour cette compétition. Les quatre groupes, dont trois de Montréal et un de Lévis (Nordheim) ont tous donnés une bonne performance et il s'agit de quatre groupes avec un style musical assez différent, ce qui rend le travail des juges plus difficile encore.  En passant du vieux Death Metal suédois, à l'ambiance macabre et gothique, au métal folklorique et au Heavy Métal un peu Glam avec des leggings et tout.  Ce fut une soirée remplie de diversité.

Decadawn

Le premier groupe a toujours la fâcheuse tâche d'ouvrir le bal. Ce n'a pas été facile ce soir, il n'y avait pas beaucoup de gens et l’ambiance n'est pas encore au rendez-vous. Malgré les quelques fans du groupe qui chantent les chansons avec le chanteur, il n'y a pas beaucoup d'action en avant de la scène.  Decadwn nous offre un bon vieux Death Metal aux influences d’In Flames et de Soil Work. Le chanteur, Louis-Charles Tardy maîtrise très bien le chant clair et le growl.  Par contre, ses passages d'un à l'autre sont parfois ardus et moins bien rendus.  Les riffs de guitares sont excellents. On voit que le principal guitariste, Pierre-Olivier Mérizzi maîtrise bien son appareil.  J'aurais aimé le voir interagir un peu plus, il est plutôt du genre à rester dans sa bulle. Le bassiste, Marc-André Sauriol, pour sa part a une belle présence sur scène.   L'harmonie entre les musiciens est bien travaillée et selon les juges, ils se sont améliorés sur ce point.  Le deuxième guitariste, Frank Larouche assure bien les back vocaux et le batteur, Mathieu Groulx exécute très bien ces rythmes.  Celui-ci fait également des back vocaux et amène beaucoup de texture aux chansons.  Les juges semblent avoir beaucoup appréciés le jeu de ce dernier. C'est seulement à la 4ème chanson, que le groupe interagit plus avec la foule et à ce moment cette dernière est plus réchauffée. Les juges ont notés ce manque d'interaction avec la foule, mais ont fort appréciés le fait que le groupe travail sur les critiques des dernières rounds. Ils ont beaucoup aimés l'harmonie vocale et ont trouvés que les chansons avaient une belle dimension et une belle dynamique. 

Sanguine Glacialis

Le deuxième groupe de la soirée a fait son entrée sur scène avec du chant de gorge et des sons de clavier ambiants.  Nous sommes tombés dans un autre répertoire de style musical.  Leur intro nous a transporté dans leur univers plutôt macabre et étrange et nous étions prêts à entendre leur musique très audacieuse, je peux le dire. Nous pouvons qualifier le style musical de Sanguine Glacialis comme du Death gothique, Death mélodique, mais le groupe a un style bien à lui et ne ressemble à rien d'autre. C'est ce qui rend leur musique intéressante et intrigante.  La claviériste et chanteuse, Maude Théberge est très impressionnante. Elle a une belle voix claire, mais est aussi capable de nous glacer le sang avec ses screams.  Oui le jeu de mot était trop facile, mais le groupe porte bien son nom!   L'harmonie entre le chant clair et le growl effectué par Mishamusha Pilu Totofski est superbe. Mishamusha, qui est aussi le bassiste du groupe,  a un beau growl profond d'outre-tombe qui s'harmonise bien avec la voix angélique de Maude.  Le jeu des deux guitares effectué par Francis Lalancette et Dominique Ducharme amène une belle dynamique.  Le groupe a une belle énergie sur scène et les membres ont un bel unisson. Les transitions entre les chansons sont bien réussies, mais à travailler encore selon les juges. Ceux-ci ont appréciés le côté ludique et étrange du groupe. C'est vrai que les musiciens semblent vraiment aimer ce qu'ils font et livrent bien leurs matériels. Les juges ont aussi noté une amélioration au niveau du jeu de la batteuse Pesca Lephaneuf, mais semblait croire que sa rythmique avec son crash prenait trop de place. Pour ma part, je crois plutôt que le son n'était pas à son meilleur et que c'est pour cela que la musique du groupe n'était pas tout à fait aussi bien rendue qu'elle pourrait l'être.

Nordheim

On peut dire que ce groupe de Lévis, qui comporte aussi 5 musiciens, met de l’ambiance dans une baraque. Nordheim effectue de la musique de style métal folklorique, Viking Metal et le thème de leurs chansons porte souvent sur la beuverie et la fête. Les musiciens sont très dynamiques et le chanteur fait beaucoup participer la foule. Nous avons même eu droit à un thrash de la part du public.  Les musiciens, en petite tenue avec une chevelure impressionnante ressemblent effectivement à des vikings venus nous montrer comment faire le party.  Ils sont Warraxe à la voix et guitare, Fred à la guitare principale, BenFok à la basse et Back Vocals,  Loup au clavier et Lucas à la batterie.  Les juges ont trouvé leur performance très très bonne, au point d'utiliser le F word!  La qualifiant de Fuckng A.  Les riffs sont entraînants, le Double Bass de la batterie est bien exécuté et bien présent, le son des guitares avait une belle synergie. Le clavier amenait une belle dimension à la musique et était une agréable présence.  Le groupe n'a pas réinventé la musique, malgré qu'il a son style à lui. Il rend bien hommage au Viking Metal!  Il n'y a pas grand-chose d'autres à dire à part que le groupe est sorti vainqueur!

Mad Parish

Le quatrième groupe nous a amené direct dans le cœur des années 80. Je me serais crue dans un concert d’Iron Maiden soudainement. Mad Parish exécute un Heavy Metal pur genre.  Le groupe et surtout le chanteur, Josh McConnell, est très influencé par le légendaire groupe anglais.  Josh s'assume à 100% dans son genre et porte les leggings trouées avec petites bottes blanche de lutteur et des cheveux crêpés. Oh oui! Vive les années 80.  On ne peut pas voir ce groupe et ne pas sourire.  De un, comme mentionné, il s'assume dans son genre et il est composé d'excellents musiciens. Le groupe possède en plus du sympathique chanteur, trois guitaristes, Bob Eaglesham,  Yannick Lortie,  Martin Dagenais, un bassiste, Max Canuel et un batteur, Bobby Girard. Il est très impressionnant de voir tous ses manches de guitares et de basse se faire aller sur scène.  Effectivement, Mad Parish a des chorégraphies organisées pour chaque chanson. Il ne s'agit pas, bien sûr, de chorégraphies à la Madonna, mais de brassage de têtes synchronisés plus digne du métal. On peut dire qu'il y a de l'action sur la scène. À un point qu'on voit les planches du stage bouger avec le mouvement des musiciens.  Le groupe offre une belle performance, il a une belle présence, l'harmonie entre les trois guitares est superbe, Bobby, le batteur, est très énergique et frappe sur son kit à la perfection.  Les juges ont trouvés leur performance très professionnelle et raffinée. Ils ont par contre, suggérés au groupe de sortir un peu de l'influence Maiden et de trouver leur propre son.

Ce fut une agréable soirée de découverte musicale offerte par quatre groupes québécois qui ont tous livré de bonne performance. Le vainqueur comme mentionné plus haut est Nordheim, de Lévis.  Nous leur souhaitons bonne chance pour le Wacken Metal Battle – National Final qui a lieu à Toronto le 6 juin prochain.

Photos: Alain Labonte
Québec-Métal Facebook:
©Québec-Métal



Wacken Metal Battle 2015 – Quebec Finals
Article written by Mélanie Goulet
Quebec Metal


Groups:

Decadawn
Sanguine Glacialis
Nordheim
Mad Parish

The judges:

Lex ivian, Ondes Chocs
Barth Frydrychowicz, Quo Vadis
Jason Dascal, Sounds of Steel, CKUT 90.3 FM
Andrew Wieler, Metal Director, CJLO 1690 AM


On April 23 was the Quebec Finals of Wacken Metal Battle 2015 at Katacombes. I have not seen the performance of these groups during the other rounds, so I'll just talk about their performance tonight. I would not have wanted to be a juge for this competition.  The four bands, three from Montreal and one from Lévis (Nordheim) have given a good performance and these four bands have quite different musical style, which makes the work of judges more difficult.  Going from old Swedish Death Metal, to the macabre and gothic atmosphere, to folk metal and a little Heavy Metal Glam with leggings and all.  It was an evening filled with diversity.

Decadawn

The first group always has the unfortunate task of opening the show. It was not easy tonight, there were not many people and the atmosphere is still not at the top.  Despite some fans of the band who were singing the songs with the front man, there is not much action in front of the stage. Decadawn offers us a good old Death Metal with influences of In Flames and Soil Work.  The singer, Louis-Charles Tardy is proficient in clear vocals and growl. By cons, passages from one to another are sometimes difficult and less rendered. The guitar riffs are excellent. We see that the lead guitarist, Pierre-Olivier Merizzi has mastered his instrument. I would have liked to see him interact a little more; he is more the type that stays in his bubble.  The bass player, Marc-André Sauriol, for its part has a beautiful stage presence. The harmony between the musicians is good and according to the judges, they have improved on that. The second guitarist Frank Larouche ensures well back vocals and drummer Mathieu Groulx performs very well his rhythms. He also does back vocals and brings a lot of texture to the songs. The judges seem to have much appreciated his work as an artist.  It is only at the fourth song, that the band interacts more with the crowd and at that time it is more heated.  The judges noted the lack of interaction with the crowd, but have greatly appreciated the fact that the band has worked on the critiques from the last rounds. They also have loved the vocal harmony and found that the songs had a great dimension and dynamic.


Sanguine Glacialis

The second group of the evening made its entrance on stage with throat singing and ambient keyboard sounds. We fell into another musical style directory. Their intro transported us into their rather macabre and strange music and we were ready to hear their work, which is very ambitious, I can tell. We can describe the musical style of Sanguine Glacialis as Gothic Death, Melodic Death Metal, but the group has a style of its own and is unlike anything else. This is what makes them interesting and intriguing. The keyboardist and singer Maude Théberge is very impressive. She has a beautiful clear voice, but is also able to freeze our blood with her screams. Yes, the pun was too easy, but the group is well named! The harmony between clean vocals and growl made by Mishamusha Pilu Totofski is superb. Mishamusha, who is also the bassist, has a beautiful deep growl from beyond the grave that aligns well with the angelic voice of Maude. The play of two guitars made by Francis Lalancette and Dominique Ducharme brings a beautiful dynamic to the music. The group has a great energy on stage and the members have a nice unison. The transitions between songs are successful, but still to be worked as judges say. They have appreciated the playfulness and the weirdness found in the bands work. It is true that the musicians seem to really love what they do and deliver well their material.  The judges also noted an improvement in the drum playing of the drummer Pesca Lephaneuf but seemed to think that her rhythm with the crash took too much space.  Personally, I rather think that the sound was not at its best and that's why the band's music was not as well delivered as it could be.

Nordheim

We can say that this group from Lévis, with also 5 musicians, brings life to the shack. Nordheim performs Folk Metal, Viking Metal style music and the theme of their songs often focuses on drinking and partying.  Musicians are very dynamic and the singer interacts a lot with the crowd. We even got a Thrash from the public.  The musicians, bare-chested with impressive long hair actually look like Vikings who came to show us how to party.  They are Warraxe on Vocals and Guitar, Fred on lead Guitar, BenFok on Bass and Back Vocals, Loup on Keyboard and Lucas on Drums. The judges found them very very good, to the point of using the F word! Calling thier performance Fucking A. The riffs are catchy, the Double Bass of the drum is well executed and the sound of the guitars has a nice synergy. The keyboard brought a beautiful dimension to the music and was a pleasant presence. The group did not reinvent the music, although it has his own style.  It pays tribute to the Viking Metal music! There is not much more to say except that the group was the winner!

Mad Parish

The fourth group brought us into the heart of the 80s. I'd believed myself in a concert of Iron Maiden suddenly.  Mad Parish plays a pure Heavy Metal music style. The group and especially the singer, Josh McConnell, is very influenced by the legendary British band. Josh assumes himself 100% and wears the leggings with holes, small white wrestler boots and crimped hair. Oh yes! Long live the 80s.  We cannot see this group and not smile. One, as mentioned, it assumes its kind and second it consists of excellent musicians. The group, on top of the sympathetic singer, has three guitarists, Bob Eaglesham, Yannick Lortie, Martin Dagenais, a bassist, Max Canuel and a drummer, Bobby Girard. It is very impressive to see all these guitars and bass on stage. Indeed, Mad Parish has organized choreography for each song. It is not, of course, like any Madonna choreography, but the shaking heads type which is worthy of metal heads. We can say that there is action on the stage. To the point where we can see the stage shaking with the movement of the musicians. The group offers a great performance, it has a nice presence and harmony between the three guitars is superb, Bobby, the drummer, is very energetic and hits on his kit to perfection.  The judges found them very professional and polished. They have by cons, suggested the group to get out of the influence of Maiden and find their own sound.

It was a pleasant evening of musical discovery offered by four Quebec bands who all delivered good performance. The winner as mentioned above is Nordheim from Lévis. We wish them good luck for the Wacken Metal Battle - National Final taking place in Toronto on June 6.

Photos: Alain Labonte
Québec-Métal Facebook:
©Québec-Métal

No comments:

Post a Comment