Alcatraz Festival 2018

Thursday, 17 September 2015

Concert Review: Metallica live in Québec City (Colisée Pepsi - august 14th 2015)


(english will follow)



Metallica Live a Quebec (Colisée Pepsi, 14 août 2015)

C’est avec bonne humeur et une fébrilité contagieuse que je prends la route pour Québec, car ce soir nous avons un premier rendez-vous avec l’histoire. En effet, les ‘’four Horsemen’’ viennent donner deux concerts historiques dans la vielle capitale  et ce soir, nous avons droit au dernier spectacle dans le mythique Colisée Pepsi. Nous avons même droit,  en prime, au groupe Français Gojira qui ouvre la soirée. Tout est en place pour un moment d’anthologie.

 Déjà à notre arrivé, le parterre commence à être bien garni, les gradins se remplissent peu à peu… On sent déjà une belle fébrilité dans l’amphithéâtre. 7h30 tapant; Gojira  fait sont entré sur scène avec la pièce Oroborus et vient allumer la mèche pour cette soirée mémorable. Fidèle à leur habitude, Gojira est venu nous déversé sa rage en plein visage et cela sans compromis. Une musique au  son de  métal corrosif,  une musique qui te fait vibrer les  tripes. On a eu droit entre autres à The Heaviest Matter of the Universe et L’enfant Sauvage.

  
Le groupe a été accueilli timidement par la foule qui semblait endormie et peu réactive mais les gens étaient là pour Metallica. Gojira a fait très  bonne figure et les musiciens ont démontrés qu’ils sont capables d’être dans la cour des grands. Je suis persuadé que le groupe s’est trouvé de nouveaux fans Québécois ce soir.
 Je les avais vus  à quelques reprises et comme à leur habitude, ça frappe fort, c’est intense et puissant. J’ai bien adoré la prestation de Gojira. Cela faisait quand même tout  drôle d’être assis dans des gradins pour les voir. Même si ouvrir pour Metallica est une tâche ardue, les gars de Gojira ont aisément relevé le défi.
Après une intermission plus longue qu’à l’habitude, le spectacle a débuté avec environ 20 minutes de retard sur l’horaire prévu. Par contre, cela n’a pas dérangé la foule qui s’est tout simplement amusée à chanter et faire la vague durant l’attente!!!


C’est sous les grandes acclamations d’une foule conquise d’avance que les premières notes de l’intro Estasy of Gold démarrent. Cette foule est debout du début à la fin, chantant, tapant des mains, les poings bien levés… c’est vraiment beau à voir. Il y avait une énergie comme j’en ai rarement vu dans un spectacle et  pourtant j’en ai vu beaucoup. Une scène très vaste, aucun écran, pas d’artifice. Seulement un petit enclos pouvant accueillir une centaine de fans chanceux qui ont pu assister au  spectacle dans ce petit ‘’SkakePit’.
 Ça fait très ‘’old school’ comme scène. Les jeux de laser dans la deuxième partie du spectacle étaient très impressionnants. La sonorité, malgré les caprices du Colisée, était excellente. Metallica, c’est rendu un business professionnelle, une grosse machine et pas grand-chose n’est laissé au hasard durant leur spectacle.
Je suis un très grand fan de Metallica depuis leur début, les ayant vus à plus d’une vingtaine de reprises. Cette soirée de fermeture du Colisée Pepsi était, pour moi, un lundi soir où presque tout y était.  Mon band préféré, un spectacle historique et une foule survoltée du début à la fin.


J’ai, malheureusement, été déçu du ‘’set list’’. Je m’étais peut être créé trop d’attentes car on annonçait une soirée ‘’old stuff’’.  J’avais un léger fantasme d’entendre plein de vielles pièces rarement jouées.
Mais, malencontreusement, c’était que le stage qui était vintage. Mais bon, c’est une opinion très personnelle et cela n’enlève rien à la qualité du spectacle qu’on a vu et oui j’aime encore Metallica et j’ai déjà très hâte à mercredi au Centre Vidéotron.

 
Set list de Metallica:
-The Ecstasy of Gold
-Fuel
-For Who the Bell Tolls
-Blackened
-King Nothing
-Disposable Heroes
-The Day That Never Comes
-The Memory Remains
-Lords of Summer
-Sad But True
-The Unforgiven
-All Nightmare Long
-One
-Master of Puppets
-Fade to Black
-Seek and Destroy
Rappel :
-Whiskey in the Jar
-Nothing Else Matters
-Enter Sandman

Chronique: Nicholas Dumont
Photos: Alain Labonte
 ©Québec-Métal 

R.I.P. COLISÉE PEPSI (1949-2015)

  
Metallica Live in Quebec City (Colisée Pepsi, august 14th 2015)

It is with a good mood and a contagious excitement that I hit the road to Quebec City, because tonight we have a first in history. Indeed, the “four Horsemen” are given two concerts in the historic old city and, tonight, we are entitled to the last show in the legendary Pepsi Coliseum. We even have the right, as a bonus, to the French group Gojira who is opening the evening. Everything is in place for an anthology moment. Upon our arrival, the audience is already beginning to be pretty big, the stands are filled gradually ... We already feel a great excitement in the amphitheater.

At 7:30 pm sharp, Gojira entered the stage with the song Oroborus and lights up the fuse for this memorable evening. True to their habit, Gojira poured its rage in our face and without compromise. A corrosive metal music sound, music that makes your guts vibrates. We were treated among others with The Heaviest Matter of the Universe and l’Enfant Sauvage. The band was welcomed timidly by the crowd which looked sleepy and unresponsive but people were there for Metallica. Gojira made a good impression and the musicians have shown they are capable of being in the big leagues. I am confident that the band has found new fans in Quebec City tonight.

 
I had seen them a few times and as usual, it hits hard, it is intense and powerful. I really loved the performance of Gojira. It was still quite funny to be sitting in the stands to see them. Although opening for Metallica is hard work, the guys from Gojira have easily met the challenge. After a longer intermission than usual, the show began with about 20 minutes behind schedule. On the other hand, this has not disturbed the crowd that is simply having fun singing and doing waves during the wait!!!

 
It was under acclamations of the conquered crowd beforehand that the first notes of the intro of The Estasy of Gold started. This crowd is standing from beginning to end, singing, clapping the hands, fists raised well ... it's really nice to see. There was energy as I have rarely seen in a show and I've seen a lot. There was a huge stage, no screen, no artifice and only a small enclosure that can accommodate a hundred lucky fans who were able to attend the show in this little '' SkakePit '. It's a very 'old school as stage. Laser games in the second part of the show were very impressive. The sound, despite the vagaries of the Pepsi Coliseum, was excellent. Metallica is now a professional business, a big machine and not much is left behind during their show. I am a very big fan of Metallica since their inception, having seen it more than twenty times. This Coliseum closing evening was, for me, a Monday night where almost everything was there. My favorite band, an historic show and an electrifying crowd from start to finish.

  
I was, unfortunately, disappointed with the set list. I myself created too many expectations as it was announced to be an old stuff evening.  I was fantasising to hear lots of old pieces rarely performed.
But, unfortunately, it was only the staging that was vintage. But hey, this is a very personal opinion and does not detract from the quality of the show we saw and yes I still love Metallica and I already look forward to wednesday at Vidéotron Center

  
Metallica's set list:
-The Ecstasy of Gold
-Fuel
-For Who the Bell Tolls
-Blackened
-King Nothing
-Disposable Heroes
-The Day That Never Comes
-The Memory Remains
-Lords Of Summer
-Sad But True
-The Unforgiven
-All Nightmare Long
-One
-Master Of Puppets
-Fade To Black
-Seek And Destroy
Encore:
-Whiskey In the Jar
-Nothing Else Matters
-Enter Sandman

Review: Nicholas Dumont
Photos: Alain Labonte
 ©Québec-Métal  
 

1 comment:

  1. entierement en accord ! je 'ai pas vu aucun des 2 show de mon Saguenay, mais j'ai tout suivi de tres pres quand meme étant un fan a vie du groupe ! Moi aussi un peu décu du set-list, et aussi de la facon dont le show est monté, on tourne toujours en boucle de ce coté depuis quelques années. Les meme tounes aux meme moment du show , qand je suis aller les voir sur les plaine, j'ai pas eu beaucoup de surprise, je savait qu'apres sad but true ca serait le solo de bass que je trouve répétitif quand tu regarde souvent des show d'eux, qu'apres le solo c'est nightmare et apres ca one suivit de master... suivi d'une toune rapide et de nothing.... la meme formule pour environ le 3/4 de leurs show dans les dernieres années. Mais bon, j'ai eu un méchant beau trip pareil, et jamais jeme tannerai de ce groupe la ! c'est un point de vue que pluseurs fans partagent je suis ceertian.

    ReplyDelete