Alcatraz Festival 2018

Friday, 6 October 2017

CD Critics: Wolven - Verbis Diabolis (2017)

(French only!)



Critique CD

Wolven - Verbis Diabolis (2017)

Le groupe :
Dominic Nudo – Lead Guitare – Basse – Voix clair et Growl et Claviers
Pete Leroux – Voix Clair

Guitariste lead invitées :
Fred "MoX" Mouraux
Jonny Mosco
Mark Hawkins

Les chansons:
01 - Aeons of Ghosts and Ravens (intro)
02 - The Fall of the Seraphs
03 - The Uninvited
04 - In the Devil's Mire
05 - Servants of the Unlight
06 - Wrath of the Maskims
07 - Aperite Portas Inferni
08 - Soaring on Black Wings

Moi qui possède une grande connaissance en matière de musique métal Québécois, je me dois de faire mea culpa, en disant que je ne connaissais ni d’Eve ni d’Adam le groupe Wolven. À ma grande surprise, j’ai découvert que ce groupe avait déjà sorti en 2015 un E.P., intitulé In the Mist They Wait. Wolven est un groupe de la grande région Montréalaise et officie dans un registre qui mélange le trash, le death et une certaine ambiance mélodique black. Je parle en fonction d’un groupe mais en réalité, Wolven n’est pas un groupe au sens propre du terme mais plutôt un projet de Dominic Nudo. Aujourd’hui, ce dernier sort un album complet qu’est Verbis Diabolis.


Le tout débute par l’introduction Aeons of Ghosts and Raven, un genre d’intro qui annonce un concert heavy et que plusieurs groupes rêveraient d’avoir en ouverture de n’importe quel spectacle et enchaînement avec The Fall of the Seraphs qui débute rapidement et est survolté, le ton de cette chanson se calme un peu avec un bon groove, en arrière-plan, un léger son de clavier qui crée une belle ambiance, voix narrative sombre et une belle combinaison de voix claires et growls. Le mélange sonore est très varié et le tout inclus un excellent solo de guitare. The Uninvited possède un son qui lorgne plus vers un death métal mélodique, le rythme est lourd et puissant, la voix growl est encore présente, combinée avec la voix claire cela adoucit l’ensemble musical. C’est le genre de chanson qui ferait bien l’affaire d’un certain Kataklysm mais grâce au chant clair cela lui procure un aspect plus métal. In the Devil’s Mire est du headbanging assuré dès le début, belle technicité du côté de la guitare sans pour autant perdre en puissance  dans l’ensemble du jeu. L’ensemble vocal est tout simplement accrocheur et bien ficelé. Servants of the Unlight est un peu, un mélange entre le thrash et le death mélodique, guitare rapide mais sans oublier l’aspect mélodique, vocalement plus sombre. La voix s’amalgame bien avec le rythme, le growl n’est ni trop élevé ni trop bas. Au moment du solo, quelle belle surprise de découvrir un doublé de guitare plus métal que death. Je me dois de mentionner que j’adore cette dernière. Wrath of the Maskims débute avec un clavier très théâtral digne d’une bande musicale de film et j’y reconnais une dynamique rythmique plus orientale. Une chanson qui possède plusieurs cassures de rythmique mais très efficace la voix growl narrative omniprésente offre une belle ambiance sombre, avec l’ensemble de la chanson nous pouvons y ressentir un son plus proche du progressif à certains moments. Aperite Portas Inferni est un interlude qui nous mène vers la dernière chanson de l’album qu’est Soaring on Black Wings. Rythmique dynamique et heavy,encore une fois, la voix apporte ce petit côté plus sombre mais sans jamais dénuder le côté heavy et puissant de la chanson. La voix claire est de retour dans cette chanson et bien interprétée. Un excellent solo de guitare, une pièce parfaite pour terminer un excellent album.

J’ai été fortement surpris par l’album Verbis Diabolis. Pour un projet studio je me dois de dire qu’il y a sur cet album un travail bien ficelé avec une production énorme malgré qu’aucun batteur ne soit cité dans le groupe j’imagine que c’est une boîte rythmique qui a été utilisée mais on ne le ressent tout simplement pas, on a l’impression d’entendre un vrai batteur. Le mélange de voix growl et claire est tout simplement parfait, bien dosé et à certains moments le côté narratif plus sombre apporte un plus sur plusieurs chansons. Du côté des guitares, puissantes et mélodiques à certains moments accomplissant de très bons solos, plusieurs mélanges de styles ressentis dans l’ensemble des rythmiques de ces dernières. De belles ambiances créées par le clavier. Au final huit chansons bien interprétées et qui plairont à un éventail d’amateurs de métal de divers horizons.

Ma note : 8.5/10

Wolven Facebook: https://www.facebook.com/wolvenband
The Uninvited Lyric Vidéohttps://www.facebook.com/pg/wolvenband/videos/?ref=page_internal

Quebec-Metal Facebook: https://www.facebook.com/QuebecMetal
Critique CD par Alain Labonte
Correction de Texte par Sylvie Drolet
©Québec-Métal
 

No comments:

Post a Comment