Alcatraz Festival 2018

Thursday, 4 June 2015

Concert Review: 1349 live in Montréal (june 1st 2015)


(english will follow)


Chaos Raids North America 2015
1349 avec Necrophagia - Vattnet Viskar - Point Blank
Lundi, 1 juin 2015, Foufounes Électriques
Article écrit par Mélanie Goulet
Québec-Métal

En ce lundi pluvieux et froid, quoi de mieux que d’aller à un spectacle de Black Metal?  Au Foufounes Électriques avait lieu la tournée Chaos Raid North America qui comprenait les groupes 1349, Necrophagia, Vittnet Viskar et Point Blank Rage. C’était l’endroit où il fallait être si on avait envie de se soumettre à de la violence musicale absolue.

Le groupe québécois, Point Blank Rage, à commencer la soirée avec une salle pas très pleine.  Malgré tout, le groupe s’est donné à fond surtout pour le bassiste qui faisait aller son manche de basse de façon assez dangereuse pour les gens à l’avant de la scène.  Le chanteur nous a lancé ses notes dans un growl profond qui a bien réveillé le public.  La musique Death Metal de Point Blank Rage, qui peut rappeler Cannibal Corpse, a su plaire à la foule et certains semblaient connaître ce groupe qui existe depuis 2006 et a deux album à son actif. C’est toujours difficile de partir une soirée, alors bravo pour l’excellente performance!

A suivi, après un démontage du kit de la batterie du groupe précédent, le groupe Vattnet Vikar qui provient des États-Unis.  Les membres du band semblaient bien calmes avant que commence leur performance, mais aussitôt la première note, les musiciens se sont transformés en bêtes de scène.  Le guitariste, en particulier, affichait un regard d’aliéné et nous hypnotisait avec ses yeux et sa danse machinale répétitive.  Le chanteur hurlait sa rage accompagnée des riffs lourds et sombres de sa guitare et de l’autre guitare. Le groupe fait des compositions dans le genre Post Black Metal atmosphérique.  Les mélodies sont sinistres et mélancoliques à souhait et possèdent de très beaux riffs et d’excellents solos de guitares. Vattnet Vikar a livré une belle performance et je suis contente de les avoir découverts.

Le deuxième étage des foufs s’est rempli pour l’arrivée de Necrophagia sur scène.  Les musiciens sont entrés dans une mise en scène gore qui rappelle les films d’horreur.  Effectivement ce groupe des États-Unis est le pionnier du genre Horror Metal et est aussi un des premiers groupes de Death Metal américain.  Après un arrêt de presque 10 ans, le groupe a repris vie et a depuis sortis 5 albums, leur dernier étant WhiteWorm Cathedral.  Leur musique rend hommage aux films d’horreur. Le chanteur, Killjoy, a d’ailleurs dédié une chanson en l’honneur du réalisateur Lucio Fulci. Killjoy utilise des parties de mannequins sanguinolentes comme accessoire scénique pour nous mettre encore plus dans l’ambiance gore.  La musique du groupe rentre au poste et la foule se déchaîne à cœur joie.  Les deux guitaristes et le bassiste ne bougent pas beaucoup sur scène, mais les morceaux sont bien exécutés et possèdent des rythmes effrénés à la batterie. Du bon vieux Death Metal! 

L’ambiance commence à cumuler et on sent une certaine frénésie dans l’air. Le public attend avec impatience l’arrivée de 1349.  Les membres du groupe entre les uns après les autres dans un éclairage tamisé et dominé de lumières rouges. Les musiciens entament les premières notes et déjà, on entre dans une atmosphère lugubre, mélancolique et froide, unique au genre de musique qu’est le Black Metal.  Enfin, Ravn fait son entrée et nous lance ses notes stridentes et sombres à nous faire dresser les poils sur les bras.  Les musiciens représentent bien le Black Metal norvégien. Ils sont maquillés dans le style corpse paint comme la tradition le veut et ils dégagent une sorte de présence mystérieuse sur scène.  Ravn est assez impressionnant, il semble super grand et possède cet espèce d’aura qui fait que tu as de la difficulté à regarder les autres musiciens.  Le bassiste, Seidemann, porte une goule et peut nous rappeler l’empereur dans Star Wars.  Ils nous livrent ses notes grasses et fortes en gardant son énigmatique personnage.  Le guitariste, Archaon, jouent ses riffs sombres et puissants et est toujours actif sur la scène.  Le batteur, Jon Rice (ex-Job for a Cowboy), qui remplace Frost pour la tournée, a été digne du style de rythmes qu’offre le Black. Frost étant un batteur très connu dans le Black Metal et ayant contribué au style de rythmes de batterie de ce genre musicale, laissait la barre haute pour Jon Rice.  Celui-ci a su livrer une très belle performance derrière sa machine de guerre.  Durant tout le spectacle, les musiciens sont restés dans leur univers obscur et allégorique et ont su garder le public accroché à leur performance sur scène. Plusieurs titres venant de leur dernier album Massive Cauldron of Chaos, ont été joués mais le groupe a aussi pigé dans ses plus vieilles chansons. 1349 a donné un très bon spectacle, le public a réagi à sa musique antireligieuse et apocalyptique en formant des mosh pit sans relâche.  La violence et la noirceur était au rendez-vous!

Brave Concert International: http://www.braveconcerts.com/
 ©Québec-Métal 

  
Chaos Raids North America 2015
1349 with Necrophagia - Vattnet Viskar - Point Blank Rage
Monday, June 1, 2015, Foufounes Électriques
Article written by Mélanie Goulet
Québec-Métal

For a rainy and cold Monday, what better than to go to a Black Metal show?  At les Foufounes Électriques was held the Chaos Raid North America tour that included the bands 1349 Necrophagia, Vittnet Viskar and Point Blank Rage. That was where you had to be if you wanted to submit to absolute musical violence.

The Quebec band, Point Blank Rage, started the evening with a not very full house.  Still, the band gave itself totally, especially for the bass player who was moving his bass handle rather dangerously for people in front of the stage.  The singer launched his notes in a deep growl that awakened the public.  The Death Metal music played by Point Blank Rage, which can remind us of Cannibal Corpse, has managed to please the crowd and some seemed to know this group who exists since 2006 and has two albums to his credit. It's always hard to start an evening, so congratulations on the excellent performance!

After the previous group drum kit removal, Vattnet Vikar, from the United States arrived on the stage.  The members of the band seemed very calm before beginning their performance, but as soon as the first note starts, the musicians became show beasts. The guitarist, in particular, showed an insane look and hypnotized us with his eyes and repetitive mechanical dance. The singer screamed his rage accompanied by heavy and dark riffs of his guitar and the other guitar. The group compositions are in an atmospheric Post Black Metal style. The melodies are grim, melancholic and have beautiful riffs and excellent guitar solos. Vattnet Vikar has delivered a great performance and I'm glad to have discovered them.

The second floor of the Foufs was fuller for the arrival of Necrophagia on stage. The musicians entered in a staging that reminds gore horror movies.  Actually this US band is the pioneer of the Horror Metal music style and is also one of the first American Death Metal band.  After an almost 10 years break, the group has revived and has since released 5 albums, their latest being WhiteWorm Cathedral.  Their music is a tribute to horror movies. The singer, Killjoy, has actually dedicated a song in honor of the director Lucio Fulci. Killjoy uses parts of bloody mannequins as scenic accessory to bring us even more in the gore atmosphere. The band's music comes straight to you in the face and the crowd was wild during the performance. The two guitarists and bassist do not move much on stage, but the songs are well executed and possess frantic rhythms on drums. The good old Death Metal!

The atmosphere begins to accumulate and we feel a certain excitement in the air. The public eagerly awaits the arrival of 1349.  The band members enters on stage one after the other in a low-lit atmosphere, dominated by red lights. The musicians begin the first notes and already, we enter in a gloomy, melancholic and cold atmosphere unique of that style of music that is Black Metal.  Finally, Ravn enters the stage and launches strident and dark notes worthy of giving us the scares. The musicians represent the Norwegian Black Metal style well. They are disguised with the traditional corpse paint and they have a kind of mysterious stage presence. Ravn is quite impressive; he looks very tall and has this kind of great aura that makes it difficult to watch the other musicians. The bassist, Seidemann, wears a ghoul and can remind us of the Emperor in Star Wars. He gives us heavy and strong notes while keeping his enigmatic character. The guitarist, Archaon, plays his dark and powerful riffs and is always active on the stage. Drummer, Jon Rice (former Job for a Cowboy), who replaces Frost for the tour, was worthy of the rhythms style found in Black Metal.  Frost is a famous drummer in the Black Metal community and contributed to the drum rhythms style of this musical gender. He left a diffcult task for Jon Rice. This one has been able to deliver a very strong performance behind his war machine. Throughout the show, the musicians remained in their obscure and allegorical universe and have kept the audience interested during their performance on stage. Several tracks from their latest album Massive Cauldron of Chaos have been played but the group also dogged into its older songs. 1349 gave a very good performance; the audience reacted to its anti-religious and apocalyptic music by forming mosh pit unabatedly. Violence and darkness was present everywhere!

Brave Concert International: http://www.braveconcerts.com/
©Québec-Métal 
 

No comments:

Post a Comment