Alcatraz Festival 2018

Monday, 22 June 2015

Concert Review: Girlschool live in Montréal (june 12th 2015)


(english will follow)



Girlschool avec Crucified Barbara, Old James et Velvet Black
Vendredi 12 juin, 2015,  Katacombes
Article écrit par Mélanie Goulet
Québec-Métal


Le vendredi 12 juin avait lieu un événement spécial au bar les Katacombes. Effectivement, la visite du groupe Girlschool de l'Angleterre peut être considérée comme quelque chose d'important car le groupe constitué uniquement de femmes existe depuis 1978. Ce sont presque toutes les mêmes femmes qui jouent ensemble depuis ce temps et elles ont acquis une belle réputation.  Il faut croire que la musique de ce groupe traverse les générations car la place était remplie de jeunes contrairement à ce que j'aurais cru. 

Je me demandais aussi quel genre d'audience allait être présent pour un spectacle avec des groupes constitués de femmes. Le groupe Crucified Barbara de la Suède est aussi un groupe dont les membres sont des femmes.  Eh bien, il y avait beaucoup d'hommes, ils étaient peut-être même majoritaires, malgré qu'il y avait pas mal de filles présentes aussi.  La place était pleine à craquer et l'ambiance était vraiment festive. Pour l’occasion, l'organisation de la Coop Katacombes, à la demande du booker, Apocalyspe Metal, a sorti son kit d'éclairage spécial. Il y avait plus d'éclairage et par le fait même, plus de jeux de lumières.

Le premier groupe, Velvet Black était un groupe québécois composé de trois musiciens. Ils font un genre de Rock Heavy avec un fort penchant pour le Blues. Le chanteur, bassiste, délaisse sa basse pour certaines chansons, pour sortir son harmonica et jouer des airs Blues. Plusieurs de leurs pièces sont quand même assez Heavy et entraînantes. La foule a bien réagi en ce début de soirée.

Old James des États-Unis a ensuite commencé sa prestation. Tout de suite, on pouvait sentir l'énergie explosive de ce groupe de Heavy Metal formé de quatre musiciens. En effet, le chanteur, très sympathique d'ailleurs, saute partout sur la petite scène. Il se promène pieds nus sur tous les centimètres de la scène disponibles pour lui.  La chimie entre les musiciens est remarquable et les membres de ce groupe ont vraiment l'air de s'amuser et d'aimer réellement ce qu'ils font. Le chanteur, Brian Stephenson, est extrêmement généreux envers son public. Il donne tout ce qu'il a et son énergie positive est contagieuse. Les quatre musiciens sont de réels passionnés et donnent une prestation extraordinaire.  Chacun d'eux pratique son art à merveille.  La prestation vocal de Brian est superbe et les chansons très mélodiques, sensuelles et puissantes. Brian a répété à plusieurs occasions que le groupe était très heureux de faire partie de cette tournée avec Crucified Barbara et Girlschool.  Quand je disais que les membres d’Old James sont généreux, cela va même jusqu'à offrir leur aide comme techniciens aux autres groupes. Bref, ce groupe électrifiant donne tout un spectacle et je vous invite à le découvrir.


Après la superbe prestation d’Old James, c'est le groupe suédois Crucified Barbara qui a pris d’assaut la scène. Comme mentionné plus haut, ce groupe est composé de femmes uniquement. Il existe depuis 1998 et joui d'une bonne réputation. Crucified Barbara se spécialise dans un Heavy Metal, Hard Core aux influences Trash. Leur chansons sont rythmées, intenses et entraînantes. Les quatre filles affichent un sourire tout au long de leur spectacle et sont très présentes envers leurs fans.

La chanteuse et guitariste, Mia Colheart s'adresse souvent au public, ainsi que la guitariste, Klara Force.  La bassiste, Ida Evileye, a adressée quelques mots en français à la foule avec son mignon accent suédois. La batteuse, Nicky Wicked, à l'arrière de sa machine, prend le temps de regarder ses fans entre deux coups de baguettes.  Bref, le groupe a une superbe énergie et sait comment faire participer la foule.

Mia a une voix envoûtante, bien ronde et intense. Un bel équilibre entre le chant rauque et le chant clair.  Les riffs de guitare et de basse de Klara et d’Ida sont simples et bien exécutés pendant que Nicky amène une cadence frénétique aux chansons  avec sa batterie. Crucified Barbara a joué plusieurs de ses hits et c'est avec entrain que les fans chantaient les paroles de The Crucifier, Rock Me, Count me in et Into the Fire. C’était une très belle prestation avec plein d’énergie et d’enthousiasme.
  
Pour la prestation de Girlschool, l'endroit était vraiment plein. Il ne restait plus grand place pour bouger. Je ne m'entendais pas à ce que la Coop Katacombes se remplisse autant que ça. Eh bien, tant mieux! C'est bon pour les retombés monétaires. Comme je l'ai dit dans l'introduction, il y avait beaucoup de jeunes et les membres du groupe Girlschool se sont bien amusés en disant à la foule que plusieurs de leurs pièces avaient été composées avant la naissance de la plupart des gens présents. Effectivement, le groupe a 37 ans d'existence. C'est quand même quelque chose d'assez extraordinaire selon moi. Il est important de mentionner que ces femmes pas jeunes jeunes sont encore très sexy et très dynamiques. Ce sont des modèles à suivre. Le métal garde jeune. Elles en sont la preuve!

La musique Heavy Metal avec incorporation d'éléments Punk et Trash de Girlschool est restée populaire à travers le temps et le groupe a beaucoup de fans.  Il a déjà collaboré à plusieurs reprises avec Motorhead. Ce n'est pas peu dire.  Les femmes de ce groupe sont toutes très sympathiques et souriantes. Elles s'adressent régulièrement aux fans, font des blagues et elles sont très énergiques. Ça paraît qu'elles ont énormément d'expérience.  La complicité entre les membres du groupe est belle à voir.  Dès la première chanson, la foule était très participative et plusieurs personnes chantaient les chansons. Le groupe a pigé dans son long registre de chansons, jouant des classiques comme C’mon Let’s Go, Hit and Run, Demolition Boy, ou des morceaux sur des albums plus récents comme I Spy sur l’album Legacy ou Never Say Never, de l’album Believe et des pièces de leur dernier album Guilty as Sin comme les chansons Take it like a Band et Come, The Revolution. Ce dernier album sera en vente plus tard cet été. 

La chanteuse et bassiste, Enid Williams, a une voix mielleuse et dynamique. La guitariste, Jackie Chambers, effectue de beaux solos et les riffs de guitare sont très entraînants.  La batteuse, Denise Dufort, qui trouvait le son de son kit pas assez fort en début de prestation et qui a demandée au technicien de le mettre plus fort, exécute des rythmes énergiques et rapides. La deuxième chanteuse et guitariste, Kim McAuliffe, contribue à amener plus d'intensité aux mélodies et a une belle voix sensuelle et forte.  Le tout donne de la musique bien harmonisée aux tonalités du New Wave of British Heavy Metal. 
  
Girlschool a amplement rempli son mandat en donnant un spectacle fort et très dynamique. Les fans étaient plus que contents et euphoriques. Ce fut une superbe prestation et ce groupe vaut le déplacement. Si vous ne les avez jamais vu, ces charmantes dames font vous ravir, vous charmer et vous en faire voir de toutes les couleurs, vous pouvez en être certains.

 ©Québec-Métal 




Girlschool with Crucified Barbara, Old James & Velvet Black
Friday, June 12, 2015, Katacombes
Article written by Mélanie Goulet
Québec Métal


On Friday, June 12 was held a special event at Katacombes.  Indeed, the visit of Girlschool from England can be considered as something important because the only female band exists since 1978. They are almost all the same women playing together ever since the beginning and they have gained a great reputation. It seems that this bands music made it through the generations because the place was full of young people opposed to what I would have thought.

I wondered what kind of people would be present for a show given by all female’s bands. Crucified Barbara from Sweden is also a band whose members are women. Well, there were many men; they were perhaps even a majority, although there were a good number of girls present too. The place was packed and the atmosphere was really festive. For the occasion, the Katacombes organizers, on the Apocalypse Metal Booker request, used its special lighting kit. There were more lights and thereby, more lighting effects.

The first band, Velvet Black was a band from the Quebec province of three musicians. They make a kind of Heavy Rock with a liking for Blues. The singer and bassist, abandons his bass for some songs to get out his harmonica and play Blues tunes. Many of their pieces are still quite Heavy and catchy. The crowd reacted well in the early evening.
  
Old James from the United States then began its performance. Right away, you could feel the explosive energy of this Heavy Metal band formed by four musicians.  Indeed, the very friendly singer jumps around on the small stage. He walks barefoot on every centimeter of the stage available for him. The chemistry between the musicians is remarkable and they really seem to have fun and to really enjoy what they do. The singer, Brian Stephenson, is extremely generous with his audience. He gives everything he has and his positive energy is contagious. The four musicians are real passionate and give an extraordinary performance.  Each of them practices its art perfectly. The vocal performance of Brian is superb and the band’s music very melodic, sensual and powerful. Brian has reiterated on several occasions that the band was very happy to be part of this tour with Girlschool and Crucified Barbara. When I said that Old James members are generous; they even offer assistance to the other bands as technicians.  In short, this electrifying band gives quite a show and I invite you to discover it.

After the great performance of Old James, the Swedish group Crucified Barbara stormed the stage. As mentioned above, this group is composed of women only.  It has existed since 1998 and enjoyed a good reputation. Crucified Barbara specializes in Heavy Metal, Hard Core with a bit of Trash influences. Their songs are rhythmic, intense and catchy. The four girls are all smiles throughout their show and are very present to their fans. The singer and guitarist, Mia Colheart, often addresses the audience, as well as the guitarist, Klara Force. The bassist, Ida Evileye, addressed a few words in French to the crowd with her cute Swedish accent. The drummer, Nicky Wicked, behind her machine, takes the time to look at her fans between two chopsticks bang. In short, the group has a great energy and knows how to engage the crowd. 

Mia has a haunting voice, well-rounded and intense. A nice balance between hoarse and clear vocals.  The guitar and bass riffs of Klara and Ida are simple and well executed while Nicky brings the frantic pace of the songs. Crucified Barbara played several of its hits and it was with enthusiasm that the fans sang the lyrics of The Crucifier, Rock Me, Count me in and Into the Fire. It was a very good performance with lots of energy and enthusiasm.
 .
For Girlschool, the place was really full. There remained no room to move around. I did not expect the Katacombes to fill that much. Well, great! It's good for the aftermath.  As I said in the introduction, there were many young people and Girlschool’s members had fun telling the crowd that many of their pieces had been composed before most people present’s birth. Indeed, the band has 37 years of existence.  That is something quite special, I think. It is important to mention that these not so young girls are very sexy and very dynamic. They are role models.  Metal music keeps you young. They are the living proof!

The Heavy Metal music with incorporation of Punk and Trash elements of Girlschool remains popular through time and the group has many fans. It has collaborated several times with Motorhead. The group members are all friendly and smiley.  They addresses the fans regularly, make jokes and are very energetic. You can feel that they have a lot of experience. The complicity between the band members is beautiful to watch. From the first song, the crowd was very participative and several people were singing the songs. The band dipped into its long songs register, playing classics like C’mon Let’s Go, Hit and Run, Demolition Boy, or pieces from more recent albums like I Spy from the Legacy album or Never Say Never, from the Believe album and songs from their latest albums, Guilty as sin like Take it like a Band and Come, The Revolution. This latest album will be released later this summer.

The singer and bassist, Enid Williams, as a smooth and dynamic voice. The guitarist, Jackie Chambers, makes beautiful solos and very catchy guitar riffs.  The drummer, Denise Dufort, who didn’t think her drum kit  sound to be strong enough at the beginning of the show and asked the technician to put it louder, performs energetic and fast rhythms. The second singer and guitarist, Kim McAuliffe, helps bring more intensity to the melodies and as a beautiful sensual strong voice. The whole gives a well harmonized music in the influence of the New Wave of British Heavy Metal.

 Girlschool has fulfilled amply its mandate by giving a strong and dynamic show. Fans were more than happy and euphoric. It was a great performance and this group is worth the trip. If you have never seen them, these lovely ladies will delight you, charm you and stun you, you can be sure.
http://www.girlschool.co.uk/



Apocalypse-métalhttps://www.facebook.com/pages/Apocalypse-Metal/160789700638416
Québec-Métal: https://www.facebook.com/pages/Québec-Métal/252549814787919
©Québec-Métal 

No comments:

Post a Comment