Alcatraz Festival 2018

Monday, 19 September 2016

Concert review: Blind Guardian & Grave Digger live in Quebec City (sept 17th 2016)


(french only)



Blind Guardian a L’Impérial Bell a Québec (17 septembre 2016)

J’ai eu la chance le 30 octobre dernier à Montréal au Théâtre Corona de rencontrer Grave Digger qui venais à Montréal pour la première fois au Canada en 35 ans d’existence du groupe, mais malheureusement je n’ai pas pu les couvrir en spectacle suite à l’incendie de ma maison et des bureaux de Québec-Métal le jour même. Alors je n’allais pas rater la chance cette fois-ci d’enfin les voir en spectacle et de surcroît avec Blind Guardian comme tête d’affiche. C’est une soirée complètement Allemande ce soir auquel nous avons droit et qui promet énormément car l’Impérial Bell affiche complet. Malgré la faible la pluie, une très grosse foule attende en ligne à l’extérieur que les portes ouvrent, signe que le métal est vraiment en santé au Québec.

Les lumières s’éteigne a 20 :00 et déjà la foule s’anime fortement pour Grave Digger, après une courte introduction sonore c’est avec Headbanging Man que le groupe débute les hostilités. S’enchaine ensuite Dark of the Sun et la foule complètement déjanté reçoit le groupe avec honneur ce qui semble surprendre mais aussi faire plaisir au chanteur Chris Boltendahl. Le groupe pioche un peu partout dans sa discographie mais aussi avec des nouveautés du dernier album qu’est Return of the Reaper. Du côté de la guitare on a un Axel Ritt en très grande forme qui nous offre des poses de rockstar et tout un spectacle à lui seul, La mascotte officiel du groupe est naturellement derrière le clavier. Le groupe offre même un hommage à Lemmy (Motorhead) en jouant la chanson Tattooed Rider. Le moment culminant est venu avec les classique Excalibur mais surtout avec Rebellion ou là, la foule c’est mise à chanter le refrain à tue-tête comme si l’Impérial était prêt à exploser. Et comme le groupe fait depuis des lunes, termine sa prestation avec la chanson Heavy Metal Breakdown.


On peut aisément dire que Grave Digger a complètement conquis la ville de Québec avec son Power Métal unique et foutrement heavy. Pour un groupe qui n’était jamais venue à Québec, ils étaient quand même connus et attendus. Une prestation de 10 chansons, pas assez à mon gout mais d’une qualité dont plusieurs pourraient s’inspiré alors on peut dire mission accomplie pour Grave Digger et espérons les revoir très bientôt en tête d’affiche au Canada.

 
Blind Guardian monte sur scène a 21 :20 et moi qui croyais que la foule était bruyante pendant la prestation de Grave Digger, non au contraire c’est une foule qui hurle à nous défoncer les décibels qui accueille le groupe Allemand qui débute sa prestation avec Ninth Wave suivi de Welcome. Hansi Kürsch (chant) est tout sourire et annonce à la foule que Québec est la capitale Canadienne du Heavy Métal ce qui allume encore plus la foule. Quand le chanteur annonce Nightfall les cris de la foule sont dément. On sent immédiatement que Blind Guardian est un groupe que Québec adore et vénère.


Plusieurs hits seront joués. Time, What is Time - Imaginations - I’m Alive - A Past and Future Secret - Requiem - Mordred - Mourning Hall - Bright Eyes -  Another Holy War et pour terminer leur prestation And the Story Ends. Mais comme si ce n’était pas assez, la bande à Hansi Kürsch décide d’achever la foule en rappel avec les magnifiques chansons que sont Majesty - Holy Grail - Bard’s Song et Mirror. Une scène complètement épurer et sans artifice mais avec une musique hyper efficace et un son d’enfer que Blind Guardian a conquis Québec, on voit que malgré cette longue tournée avec Grave Digger et les festivals Européens, que Blind Guardian a su garder la forme et comme à son habitude nous offrir une soirée parfaite avec des chansons de qualité. Mon seul bémol de la soirée est dû au fait que je trouvais le bassiste un peu trop en retrait et dans l’ombre mais bon déjà une soirée parfaite, une foule qui chante sur les prestations de Grave Digger et de Blind Guardian, que demander de plus. On peut aisément dire qu’en ce samedi soir on a eu droit à une soirée parfait et heavy dont plusieurs s’en souviendrons pour un long moment.


Plus de photos sur la page facebook de Québec-Métal:

Chronique par Martine Otis
Photos par Alain Labonte
 ©Québec-Métal


2 comments:

  1. Ta oublier de mentionner que nous avons eu 5 toune au lieu de 4 en rappel ( Valhalla ) car on était déments

    ReplyDelete
  2. J'allais dire la même chose, ça fait 2 reviews du show que je lis qui omettent complètement de dire qu'on a eu Valhalla en surplus après Mirror Mirror, ce que les autres villes n'ont pas eue. C'est tu un secret d'en parler coudons? :P

    ReplyDelete