Alcatraz Festival 2018

Tuesday, 3 June 2014

CD Critics: Thalion - Dawn of Chaos (2013)

 French Version Only !!


Critique CD

Thalion - Dawn of Chaos (2013)

Le groupe:

Stéphane Brindle: Basse - lead vocal
Charles VoHo : guitare - vocal
Sam Dufour : guitare - vocal
Pierre-Yves Côté: Batterie

Les Chansons:

01 - Another Day
02 - To Hell and Back
03 - Dawn of Chaos
04 - Nameless Pharaoh
05 - Lord of Metal
06 - Ballroom of Fear
07 - Je me Souviens
08 - The Valley of Damned


Thalion est un groupe originaire de la région du Saguenay, le groupe n’est pas nouveau sur la scène métal québécoise, mais à leur début, le groupe écumais les bars et club avec des pièces venant d'autres groupes (cover band). Mais aujourd'hui le groupe nous arrive avec sa toute première œuvre « Dawn of Chaos », allons voire pièce par pièce ce que ce nouvel album as à nous offrir.

La première pièce est « Another Day », dès le départ je ressens aussitôt les influences européennes dans la bonne lignée d'un Gamma Ray, très bonne pièce, la basse omni présente avec de bons mouvements, rapide, et très « Power métal » qui nous viens directement des Allemands, la voix est magnifiquement interpréter, haute percher, mais efficace, le duel des guitares est sublime, un bon début en matière. Viens ensuite « To Hell and Back », dès le début je vois immédiatement une certaine influence venant de Megadeth de par le jeu de la batterie, les « riffs » de guitare est un bon mix entre le « Power métal » et le « Thrash », un bon mix entre rythme lent et rapide, « Dawn of Chaos » qui est la pièce titre de l'album débute en sourdine pour enfin dévoilé sa vraie nature, excellent groove nous rappelant le « hard rock » des années 80 avec de très belles mélodies, mais sans y perdre son côté très métal, le mélange entre voix principal et les « back vocaux » sont très bien montés, a certain endroit je pourrai même osé comparer le tout a du « Dream Theatre » tellement la batterie et la guitare ont un rythme lourd et en même temps progressif dans son approche sonore, mais sans y perdre le coté très « Power métal » de type européen, un très bon mélange de style, une pièce qui fait son effet immédiatement. « Nameless Pharaoh » est plus lente et mélodieuse, peut ‘on la considérer comme la ballade de l'album, non,  mais le coté progressif est omni présent, un excellent solo l'accompagne et la batterie et basse sont très efficace, « Lord of Metal » par contre débute avec une certaine lourdeur, le clavier amène une très belle ambiance qui me ramène automatiquement de par la voix, mais aussi au son qu'elle s'y dégage a du « Helloween » voire même « Silent Force », elle est quand même une des deux pièces les plus longues de l'album avec ces 7 minutes, mais sans temps mort ce qui est bien, car elle garde en haleine l'auditeur du début à la fin, tantôt lourde, tantôt rapide, excellente pièce. « Ballroom of Fear » est typiquement de style européen, vous connaissez « Stratovarius »? alors vous reconnaitrez rapidement les influences, toute la sauce y est pour en faire une pièce efficace en concert, très belle voix, belle exécution de tous les instruments, le clavier omni présent tout au long de la pièce, lui apporte cette belle saveur, une de mes préférés. « Je Me Souviens », as la particularité d'être chanté en français, personnellement, cette pièce me fait penser plutôt pensée a du « Mange l'ours Mange », musicalement tout va bien, un bon rythme « jazzy » incorporer au « heavy métal » mais j'ai beaucoup de misère avec le rythme du chant français dans cette pièce, mais sans enlève rien au côté musical qui est très bien fait, avec toujours ce côté très mélodieux des guitares. La dernière pièce de l'album est « Valley of the Damned » qui est la pièce la plus longue, musicalement rien n’a redire, tout y est, rythme soutenu ici et là, et tantôt plus lent, voix hautement percher, « groove et thrash » mélanger a tout le reste déjà cité plus haut.

Pour un premier album, Thalion a joué fort, des pièces solides, mais aussi du talent, effectivement il y a un gros potentiel du côté des musiciens, un excellent niveau de composition, certes dans un registre « Power métal » mais lorgnant beaucoup du côté mélodique et progressif, une excellente voix, la batterie hyper solide, le jeu des guitares est fantastique, la basse a certain endroit ma fait pensé a du « Iron Maiden » de par sa façon d'avoir été exécuté, une production fort solide, on sent qu’au Québec, que le « Power métal » est en voix de revenir, et tout comme ces compatriotes de « Eclipse Prophecy » ou bien « Heroik » le groupe as de quoi a offrir, souhaitons juste qu'on n’est pas un autre dix ans à attendre pour une autre belle œuvre de Thalion.

Ma note : 7.5/10

Alain Labonte (Québec-Métal)
 


No comments:

Post a Comment