Alcatraz Festival 2018

Friday, 3 July 2015

Concert review: Mtl Viking Fest 2015 (june 27th 2015)

(English will follow)



Viking Fest
Wilderun, Valfreya avec Aether Realm, Distoriam et The Wild Hunt
27 juin 2015, Katacombes
Article écrit par Mélanie Goulet
Québec Métal

Malgré le fait que le Festival de Jazz était au cœur des choses à faire pour la fin de semaine, plusieurs personnes se sont rendues aux Katacombes pour le Viking Fest 2015 qui accueillait cinq groupes.  La soirée se promettait épique à souhait avec des groupe de musique métal folklorique et Viking Metal.  En plus, il y avait un BBQ gratuit avant le début du spectacle pour bien ravitailler les vikings avant de partir au combat. Quelques personnes étaient costumés en vikings et portait une corne pour boire leur bière prêt pour le Valhalla.

Le premier groupe The Wild Hunt est un groupe de Montréal qui fait des compostions dans le style Viking Melodic Death Metal.  Les 4 musiciens se sont bien débrouiller pour faire bouger un peu la foule, malgré qu’il n’y ait pas grand monde encore.  L’ambiance était tout de même déjà très festive et la musique, qui brasse en masse, de The Wild Hunt a certainement aidé à mettre les gens dans la fête.

A suivi le groupe Distoriam, lui aussi de Montréal.  Ils sont 7 musiciens sur le petit stage des Katacombes et ils sont très dynamiques.  Si tu n’es pas encore dans l’ambiance; avec ce groupe sur la scène, tu le seras c’est garantie. La musique Folk Metal épique de Distoriam déplace de l’air.  Avec plusieurs instruments, en allant de l’accordéon à la mandoline, le groupe sait bien s’orchestrer et l’unisson entre les membres du groupe est très bon.  Le chanteur s’adresse souvent à la foule et fait des blagues ce qui rend les festifs à l’aise.  Le joueur de mandoline se promène un peu partout avec son instrument, invitant les gens à trasher au passage. Ce fut une très bonne prestation, autant agréable à entendre qu’à voir car les musiciens sont costumés et ont une bonne mise en scène pour leur spectacle. Après leur passage, le party est bien pris dans la place.

AETHER REALM des États-Unis, a ensuite pris possession de la scène avec un léger retard de 15 minutes, le temps de préparer leur set.  Le groupe a décidé de jouer presque dans le noir, alors on ne voyait pas très bien les musiciens sur la scène. Le fait que la salle soit dans la pénombre et que le groupe ne compte que trois musiciens a créé un gros contraste avec Distoriam qui jouait juste avant. Selon moi, ça a ralenti le pouls de la soirée un peu. Par contre la musique du groupe dans le style Viking Metal est très bien composée.  Leurs chansons possèdent une très belle orchestration et un beau son à l’allure symphonique.

Valfreya a fait son entrée sur une trame sonore épique nous introduisant le style musical de ce groupe de Montréal. Lorsque les musiciens ont réellement commencés à jouer, la foule a de suite pris feu. La musique de Valfreya est très énergique et les musiciens très présents. Il est impossible de ne pas taper du pied en présence de ce groupe sur la scène.  Leur énergie est assez grandiose et se propage jusqu’au fond de la place.  La chanteuse, Crook, interagit énormément avec ses fans et a un beau charisme sur scène. En plus, sa chevelure colorée donne un effet spectaculaire lorsqu’elle s’adonne au head bang, c’est-à-dire, souvent. Tous les membres du groupe sont costumés et prennent leur place sur le stage.  Le claviériste, Shark, est quant à lui, au balcon juste au-dessus du stage, mais on sent bien sa présence. Il amène l’ambiance épique des compositions de style métal symphonique au groupe. Les guitaristes, Karhu et Grazzt, exécutent de superbes riffs tout en étant très dynamiques. Le bassiste, Arbic et le batteur, Jotsunn, contribuent à donner les rythmes enflammés des chansons qui sont tous très entrainantes.  La voix de Crook peut rivaliser avec n’importe quel chanteur d’expérience.  Elle passe d’une voix clean bien ronde à un growl bien rempli sans effort. Elle possède un créneau de voix assez incroyable et ne semble jamais se fatiguer.  Elle vient même dans la foule pour faire giguer les gens. Les fans ne se sont pas laissé prier à se faire aller devant la scène. 

Valfreya a présenté deux chansons de leur prochain albums, dont une en français qui se nomme Peuple du Nord. Il s’agira du deuxième album du groupe.  Le premier, Path to Eternity, sorti en 2012 fut bien accueilli et a permis au groupe de se faire plusieurs fans. Nous pouvons espérer que le deuxième sera aussi bien accueilli.

Le groupe a évidemment terminé son set avec la chanson Confront.  Comme il en est la tradition dans les spectacles de Valfreya, un Wall of Death a eu lieu, avec un combat d’épées en styromousse, fournit sur place.  Rien de mieux pour mettre de l’ambiance dans la place.  Tout le monde ou presque a participé.  C’était épique!  Quelle belle performance de la part des musiciens de ce superbe groupe.

Le groupe américain WildeRun a pris d’assaut la scène au plaisir de nombreux fans. C’est la première visite de ce groupe de Boston au Canada.  Les membres semblaient enchantés de jouer à Montréal pour la première fois.  J’entends souvent les groupes de métal internationaux dire de Montréal que nous sommes la meilleure foule.  Je ne sais pas s’ils disent cela à chaque ville, mais bon, c’est toujours flatteur de se faire dire qu’on est le best crowd ever!!  Wilderun a aménagé la scène à sa façon.  Il a ses propres jeux de lumière et contrôle ses trames sonores sur place.  Le groupe fait des compostions de style métal folklorique symphonique avec des sonorités de métal progressif. Ça m’a un peu fait penser à du Ensiferum, mais le groupe a son style bien à lui.  Leurs chansons traitent du folklore et de la tradition américaine.  Ils sont Evan Anderson Berry au chant et à la guitare et mandoline, Daniel Müller à la basse et back vocals, Jonathan Teachey à la batterie et Wayne Ingram à la guitare et back vocals. Le groupe existe depuis 2008, mais est devenu un groupe actif en 2012. Wilderun a deux albums à son actif. Un sorti en 2012, Olden Tales & Deatly Trails et un qui vient de sortir, Sleep at the Edge of the Earth.

Le groupe a joué des titres tirés des deux albums et les fans étaient heureux de chanter avec Evan. L’atmosphère était conviviale et il y avait une ambiance de kermesse. Le jeu de lumière crée par le groupe est très bien pensé et suit le rythme de leur musique. Ça amène un plus au spectacle. La scène est intéressante à regarder, malgré que les musiciens ne bougent pas tant que ça. Ça va de soit quand on a affaire à des riffs et des rythmes plus complexes comme il est le cas pour la musique de Wilderun.  Leurs chansons ont été bien exécutées et on voit que les musiciens maitrisent bien leur art. Même s’il y a eu un petit problème technique après la deuxième chanson, le groupe a su garder ses fans dans un état d’extase constante. Ce fut une autre belle performance qui concluait cette soirée aux allures d’une fête épique de vikings.

Review: Mélanie Goulet
 ©Québec-Métal

  
Viking Fest
Wilderun, Valfreya with AETHER REALM, Distoriam and The Wild Hunt
June 27, 2015, Katacombes
Article written by Mélanie Goulet
Québec-Métal

Although the Jazz Festival was at the heart of things to do for the weekend, many people went to the Katacombes for the 2015 Viking Fest which hosted five groups. The evening promised to be perfect with Epic Folk Metal and Viking Metal bands. In addition, there was a free BBQ before the show to fully supply the Vikings before going into battle. Some people were dressed as Vikings and carried a horn to drink their beer ready for Valhalla.
The first group called The Wild Hunt is from Montreal and makes compositions in the Viking Melodic Death Metal style. The four musicians well managed to make things shake up in the crowd, although there are not many people yet. The atmosphere was nonetheless already very festive and the very energetic music of The Wild Hunt has certainly helped to put people in the party.

The band Distoriam, also from Montreal followed.  They are 7 musicians on the small stage of the Katacombes and they are very dynamic. If you're still not in the mood; with this group on the scene, you will be, guaranteed.  Distoriam Folk Epic Metal music makes you want to move. With several instruments, from the accordion to the mandolin, the band knows how to orchestrate and the unison among group members is very good. The singer often addresses the crowd and makes jokes making the public comfortable.  The mandolin player walks around with his instrument, inviting people to trash with him.  It was a very good performance, especially nice to look at because the musicians are dressed in costume and have a good staging for their show. After their passage, the party is well started in the place.

AETHER REALM, from the US, then took possession of the stage with a slight delay of 15 minutes, to have time to prepare their set. The band decided to play almost in the dark, so we did not quite see the musicians on stage. The fact that the room was in darkness, and that the band consists of only three musicians, created a big contrast with Distoriam who played just before. According to me, it slows the pulse of the evening a bit. As against the band's music in the Viking Metal style is very well composed. Their songs have a beautiful orchestration and a beautiful sound with symphonic allure.

Valfreya made its entrance on an epic soundtrack introducing us the musical style of this group from Montreal. When the musicians really started to play, the crowd has caught on fire. Valfreya music is very energetic and its musicians very active. It is impossible not to tap your foot in the presence of the group on stage. Their energy is quite grandiose and spreads to the bottom of the square. The singer, Crook, interacts extensively with her fans and has a beautiful charisma on stage. In addition, her colored hair gives a dramatic effect when she engages some head bang, that is to say often.  All band members are dressed in costume and take their place on the stage.  The keyboardist, Shark, is on his part, on the balcony just above the stage, but we feel his presence.  He brings the epic atmosphere of the symphonic metal style compositions to the group. The guitarists, Karhu and Grazzt, perform stunning riffs while being very dynamic. The bassist, Arbic and drummer, Jotsunn, contribute to the fiery rhythms of the songs which are very catchy. The voice of Crook can compete with any experienced singe.  She switches from a good rounded clean voice to a deep growl effortlessly. She has a pretty amazing voice range and never seems to get tired.  She even comes in the crowd for jigging with the crowd. The fans did not have to be begged to participate.
Valfreya presented two songs from their upcoming albums, one in French, which is called Peuple du Nord. This will be the band's second album. The first, Path to Eternity, released in 2012 was well received and allowed the group to make several fans. We can hope that the second will be as well received.

The group obviously finished its set with the song Confront. As is the tradition in the Valfreya shows, a Wall of Death was held, with a fight with Styrofoam swords, provides on-site. Nothing better to set the mood.  Almost everyone participated. It was epic! What a great performance by this superb group of musicians.

The American group WildeRun stormed the stage to the pleasure of many fans. This is the first visit of this group from Boston in Canada. The members seemed delighted to play in Montreal for the first time. I often hear international metal bands say that Montreal as the best crowd. I don’t know if they say this in every town, but hey, it's always flattering to be told that we are the best crowd ever!  Wilderun set up the scene his own way.  It has its own set of light and controls its soundtracks on site. The group makes compositions in the Symphonic Folk Metal style with Progressive Metal sound. It reminded me a bit of Ensiferum, but the group has its own style. Their songs speak of folk and the American tradition. They are Evan Anderson Berry on vocals and guitar and mandolin, Daniel Müller on bass and backing vocals, Jonathan Teachey on drums and Wayne Ingram on guitar and back vocals. The group has existed since 2008, but became an active group in 2012. Wilderun has two albums to its credit. One released in 2012, Olden Tales & Trails Deatly and one that just came out, Sleep at the Edge of the Earth.

The band played tracks from the two albums and the fans were happy to sing with Evan. The atmosphere was friendly and there was a carnival atmosphere. The game of light created by the group is very well thought out and follows the rhythm of their music. That brings more to the show. The scene is interesting to watch, despite the musicians do not move that much. It's normal when dealing with more complex riffs and rhythms as is the case with music of Wilderun. Their songs were well executed and we can see that the musicians master their art well. Although there was a small technical problem after the second song, the group has kept his fans in a state of constant ecstasy. It was another great performance that concluded the evening in the style of an epic Viking feast.


Review: Mélanie Goulet
Québec-Métal: https://www.facebook.com/pages/Québec-Métal/252549814787919
 ©Québec-Métal




No comments:

Post a Comment