Alcatraz Festival 2018

Friday, 24 January 2014

CD Critics : Engine of Creation - Engine of Creation (e.p) (2014)

French version only !!


Critique Cd

Engine of Creation - Engine of Creation (e.p) (2014)

Le groupe :

Matt jingles - Voix
Remi Ouellette - Guitare
David Lalumiere - Guitare
Xavier Morin - basse
Yannick Rebmann - Batterie

Les chansons :

01 - I Am Justice
02 - Anger Will Rise
03 - Into the Fire
04 - My Ocean
05 - Tearing Down the Walls

Engine of Creation est un nouveau groupe de la grande région Montréalaise formée en 2013, ils se définissent eux même comme étant un groupe de métal progressif mais comme vous pourrez le constater avec la découverte des piste qu'ils ont aussi une certaine influence mélodique thrash. Justement parlons-en de ce e.p. contenant 5 pistes. Découvrons ensemble ces dites piste pour voir ce que renferme ce premier jet.

Le tout débute par " I Am Justice ", très courte introduction et voilà c'est direct en pleine face, aucun compromis, un son lourd et puissant alliant rage et mélodie. La basse met un certain groove pas désagréable.  " sample " vocal en fond sonore. Le côté des guitares apportent effectivement un certain côté progressif mais en même temps très heavy. Le mix de la voix criarde et claire fond un magnifique mélange. Ça débute bien les hostilités. " Anger Will Rise " est quand a elle plus groovy que son prédécesseur, mais sans pour autant perdre le côté heavy et rythmé.  La mélodie des guitares est encore présente. La batterie est lourde et la rythmique des guitares nous force à bouger. Une pièce puissante, un solo fort efficace mais un petit moment de répit arrive vers le trois-quarts de la pièce, mais ne vous laisser pas berner, ça reviens en force après un court instant. Viens ensuite " Into the Fire ", la batterie ouvre le bal et voilà que la déferlante de rythme continue sans répit, dans cette pièce on ressent beaucoup le côté progressif dans le son, encore une fois la batterie et la basse apporte un son lourd à la pièce, tandis que les guitares apporte la bonne dose d'harmonie. Tout comme la précédente chanson, un moment plus mélodieux en plein milieu de la pièce, on en a bien de besoin après cette rafale de riff endiablé mais ne vous attendez pas à une pièce bonbon, bien au contraire, ils reprennent assez vite là où ils avaient commencés, direct et sans fioriture. " My Ocean " débute avec les guitares très mélodieuses, tel un excellent groupe de progressif sait le faire. Une belle lenteur rythmée. Cette pièce est techniquement plus travailler que les précédentes mais sans rien leurs enlever, ici on parle de pur Progressif, toute la sauce du style y est, une excellente pièce pour tout amateur de ce style. Guitares solides et mélodiques, une rythmique solide et la voix est mélodieuse à souhait. " Tearing Down the Walls " clos ce mini album, son rythme très heavy et groovy me fait penser aussitôt a du Dream Theater mais en plus heavy. Encore une fois, cette pièce me semble assez relevée du côté technique. Un jeu de guitare assez changeant mais rapide. Encore une fois la batterie offre une rythmique parfaite pour ce style, les guitares sont tout aussi solide encore et nous fait encore plus apprécier la pièce.

Engine of Creation frappe fort ici, car malgré le niveau relevé de certaine de leurs chansons, elle demeure hyper efficace et direct. Pour un premier e.p c'est fort réussi. L'ensemble des instruments est uniforme. Il y a un fort potentiel dans cet album de cinq chansons dont le titre est éponyme. Belle pochette et la production de l'album est solide. Que du bon pour les oreilles, ce groupe nous prouve encore qu’il y a du potentiel très professionnel au Québec, car eux en sont la preuve. Je vous recommande donc ce e.p., j'ose maintenant imaginer ce que l'album suivant sera.

Ma Note 8.5/10

Alain Labonté (Québec-Métal)

Thursday, 23 January 2014

Cd Critics : Awake In The Noise - We are noise (2013)

French version only


Critique CD

Awake In The Noise - We are noise (2013)

Le Groupe :

Simon Robichaud - Voix
Jonathan Lévesque - Guitare
Mathieu Sirois - Guitare
Patrick Morin - Basse
Alexandre Lévesque - Batterie

Les chansons :

01 - Noise FX
02 - Got to be Strong
03 - Cuz' of You
04 - We Are Noise
05 - Pills
06 - Out of my Way
07 - So Sorry
08 - Victim
09 - True
10 - Your Lips
11 - Just One Night
12 - Synthetized Reality

Awake in the Noise est un groupe originaire de Baie-Comeau.  Le groupe officie dans un registre heavy alternatif, alors comme ce n'est pas mon style de prédilection, je me dois d'être très objectif, leur influence majeur sont du côté de Three Days Grace, Breaking Benjamin, Metallica, Linkin Park, Nirvana, Bullet For My Valentine, Godsmack, Disturbed pour ne nommés que ceux-là, alors allons voir pièce par pièce ce que l'album renferme.

Le tout débute par " Noise FX ", une pièce comme je croyais, pas méchante et entrainante, très alternative et commercial, la voix ambiancé mais efficace. Un bon mélange entre grunge et alternatif mais tout en gardant un touche hard rock, la pièce est bien choisi comme ouverture de l'album,  simple mais direct. Viens ensuite " Got to be Strong ", de son coté, elle  est plus mélodique, la guitare emmène un très bon feeling et un excellent solo y est fait, une très belle voix accompagne le tout, la batterie joue un rôle très dominant et fabuleusement exécuté. La pièce termine le tout en douceur. Suivi de " Cuz' of You " est nettement plus rock que ces prédécesseurs mais à mon oreille un petit côté punk en ressort ce qui n'est pas vraiment désagréable. Côté musical rien à redire, elle suit une logique au fondement de l'album. " We are Noise " est nettement plus heavy et speed que les précédentes pièces, très rythmé, c'est la première chanson qui me fait headbanger, quand on dit heavy et efficace, cette pièce l’est. La voix est légèrement plus criarde, ma préféré jusqu'à maintenant. Un solo à l'emporte-pièce, une chanson féroce ou tous les instruments y sont mis à contribution, aucun n'est mis de côté. " Pills " sur cette pièce je ne sais pas trop quoi en dire, c'est une belle composition, mais qui refuse de venir me chercher, la guitare est très bien foutue, mais son rythme ne change pas trop, mais ça ne veut pas dire que la pièce n’est pas bonne, mais selon moi il lui manque ce petit quelque chose.  " Out of My Way " reviens plus direct et soutenue tout en gardant un côté mélo-alternatif, malgré le fait quel ne sois pas aussi heavy que j'aimerais mais elle me fait bouger de la jambe, simple mais bonne, les guitares sont très efficace. " So Sorry " débute tout en douceur, une belle ballade, on en ressent très bien les émotions qui en ressorte de ses mélodies des guitares. " Victim " reviens sur un ton plus heavy mais tout en gardant une touche mélodique. Il est facile d'entendre ou ressentir l'émotion du chanteur dans cette pièce, comme toujours la guitare amène une touche pas désagréable, surtout lors de son solo. " True " à ce petit côté grunge dont je parlais plus tôt dans le texte, une ambiance qui me fait penser au départ a du Soundgarden ou du Nirvana mélanger ensemble. Dans cette pièce il y a des ambiances nettement plus varié et du coté sonore, elle nous emporte plus dans un " mood " à la Tool ou dans cette esprit, très bonne pièce. " Your Lips " est nettement plus déjanter que toute les autres pièces, rythmé à souhait, je ressens encore cette esprit punk dans la pièce, vous voulez danser, thrasher ou juste headbanger, c'est la pièce toute choisi pour ça, cela pourra vous surprendre, mais je l'aime beaucoup, le groove que la batterie apporte est superbe. " Just One Night " est plus lourde du côté ambiance, selon l'écoute j'en fais, c'est nettement une pièce plus sombre mais mélodique du côté des guitares. " Synthetized Reality " as un début plus atmosphérique et technique, la voix est plus basse et sombre, on peut y ressentir une ambiance a la Pink Floyd mais alternative, c'est une pièce très travailler avec de bon passage heavy, son niveau de composition est très élevée et foutrement bien exécuté, beaucoup de subtilité dans la pièce, que ça soit du côté des guitares, que du côté de la batterie. C'est naturellement la pièce la plus longue de l'album. Il y a aussi une pièce caché qui a été enregistré live.

Awake in the Noise a produit ici un album simple mais à la fois complexe avec certaines pièces, que ça soit du niveau des guitares ou bien du travail omni présent de la batterie qui donne à cette album une saveur particulière, la voix est très bonne et le groupe ne renie pas ses influences, au contraire, il se les appropries très bien sans en faire une pâle imitation. Il y a du talent au niveau musical dans ce groupe, c'est évident, j'ai eu beaucoup de misère à suivre l’album, non pas à cause du style mais du fait qu’elle m’a été envoyé qu’en un seul fichier, alors très difficile de revenir et d'y réentendre les subtilités car cette album en est plein. J’ai aimé le petit côté punk sur certaines pièces. Je ne peux dire si c'est volontaire ou involontaire mais elles sont agréables. Le groupe sait composer de bonnes chansons, solides et efficaces. Une bonne production dans l'enregistrement de l'album.  Pour tout amateur de métal alternatif, voir grunge, c'est un album sur mesure pour vous.

Ma Note : 7.5/10

Alain Labonté (Québec-Métal)

Saturday, 18 January 2014

CD Critics : Karmatrik - Humani-T (2013)

(French Version Only)

Critique Cd

Karmatik - Humani-T (2013)

Le groupe :

Jean-Michel Audet - Guitare
Carol Gagné - Guitare/Voix
Martin Gagné - Batterie
Gino Rochefort - Bass/Back vocal

Les Chansons :

01 - After War
02 - Enfant Soldat
03 - Both Sides
04 - Deuxième Vie
05 - Roi Démon
06 - Worthy of Trust
07 - Phase 1
08 - So Many Possibilities
09 - Causalité
10 - Relatif

Karmatik est un groupe originaire de la région de Québec, inconnu de moi jusqu'au moment de voir leur pochette d'album passer devant moi.  Le groupe est très difficile a catégorisé vu la grande diversité de leur musique,  justement, parlons-en de cet album.  Nous allons passer chanson par chanson pour voir où elle nous mène dans ce voyage basé sur le thème du courage, de l'être humain et de ses forces.

L'album commence par la chanson " After War ", départ direct et puissant, le son de la basse et de la batterie sont puissantes, la voix légèrement criarde qui apporte un coté légèrement death à la pièce mais du côté musical j'y ressens un côté très prononcer vers le progressif comme de bon groupe tel que Dream Theater sait le faire, on ne parle pas ici de copie, au contraire mais on y voit clairement une belle influence, très bonne pièce pour débuter l'album. Viens ensuite " Enfant Soldat ", Le tout débute par une introduction d'un enfant relatant certains faits. C’est bien penser et bien fait,  du côté musical, ça débute lentement et mélodique, malgré la lenteur, un coté groovy nous emporte dans la pièce malgré nous et accélère graduellement lorgnant beaucoup du coté power progressif, le chant en français très audible est très agréable, beau jeu mélodique des guitares, une pièce fort bien construite.  Ensuite " Both Sides ", très mélodique, presque une ballade, mais bien ficelé, très courte vu ses 2:31 au compteur, un genre d'interlude avant la prochaine pièce.   Parlons justement de la prochaine pièce qui est " Deuxième Vie ", nettement plus brutal, une nouvelle fois, c'est une chanson chanté en français, un coté thrash death très agréable et rythmé mais beaucoup de break plus progressif, les guitares sont impressionnantes par leurs son qui en ressort, une autre pièce très agréable.   " Roi Démon " débute dans une tradition très Québécoise dans le son, voix claire faite par plusieurs membre du groupe, ce qui pourrai être calculé comme une chanson traditionnel du répertoire Québécois francophone, mais sans lui enlever sa touche hard rock, viens ensuite " Worthy of Trust ", le groupe reviens avec ces jeux de guitare tel un Joe Satriani ou autres excellent guitariste peuvent nous y emmené, à la différence que cette pièces et nettement plus brutal par moment et  à la fois technique, la voix est plus guttural, mais se mari très bien aux mélodies.  " Phase 1 " est un autre intro mélodique où encore une fois le talent des guitaristes est mis de l'avant, une belle interlude avant la prochaine pièce qui  nous ramène vite sur terre avec sa brutalité et sa force métallique,  en effet  " So Many Possibilities " reviens dans un registre progressif death, l'osmose de tous les instruments la rend irrésistible, je dirai même plus,  grâce à cette pièce, le groupe nous montre tous ses aspect qui sont inclus dans l'album.  " Causalité " est une autre pièce avec le chant français, tout aussi technique que la pièce précédente, lente mais assez heavy et groovy qui lui donne un charme, les guitares se complètes encore une fois très bien avec des envolés mélodique et progressive, le tout se termine avec la pièce " Relatif ", un intro textuellement francophone, un bon rythme rapide et heavy, plusieurs break durant la chanson pour ensuite revenir très rythmé, toujours chanté en français, la basse joue un gros rôle ici et met une certaine ambiance, une pièce certes fait pour la scène, à la fois très speed et à la fois mélodique, un mélange parfait.

Après l'écoute de l'album, je n'ai qu'un mot à dire, génial.  Tout au long de l'album, le groupe nous démontre un talent indéniable et une maitrise de leurs instruments, la basse et la batterie se marient à merveille, les guitares sont fantastiques et on peut dire que la paire de gratteux ont un talent fou et une maitrise de leurs instruments sans faille, la voix est souvent changeante, à la fois mélodique et à la fois brutal, le niveau de composition est très relevé, la production est très bien fait et on ressent énormément leur inspiration progressive ce qui n'est pas du tout désagréable, je pourrai les mettre dans la catégorie death métal progressif, métal, prog métal, nommé-les, ils sont tous présent, le mélange des compositions en anglais et français est superbe, l'avenir est très rassurant pour ce groupe, ils leurs reste qu'une seul chose à faire,, continuer à grandir et évolué dans ce registre, mais surtout d'être découvert par une maison de disque, car avec un talent comme ça, il ne doivent pas resté uniquement à l'intérieur de nos frontière, je vous recommande fortement cette album.

Ma Note 9/10

Alain Labonté (Québec-Métal)

Cd Critics : Althotas - Resurrectdead.... (2013)

French Version Only

Althotas – Ressurectdead (2013)

Le Groupe :
Peltös - Vocals /
Pyre - Rhythm & main lead guitars, bass /
Vile - Rhythm & lead guitars /
Zombi - Drums, Bass & Synth

Les chansons :
CD 1
01 – Poltergeist Rebellion
02 – Nought
03 – Hunted Forest
04 – Enulcleation
05 – A Decrepit Throne
06 – In Phantoms Domain
07 – Creature of the Mist
08 – Forgotten Trail
09 – Dead Trees

CD 2
01 – Metallic Taste of Panic
02 – Swamp
03 – Infinite Nightmare
04 – Enthralled in Malevolence
05 – Field of Fire
06 – Temptation of a Necrophile
07 – The Attic
08 – Undead
09 – Ever Winter Sorrow

Originaire de Sept-Îles, le groupe peut sembler inconnu de certain, mais pourtant ce groupe existe depuis les années 90. Naturellement avant de trouver sa vrai voie, ils se sont chercher un peut en étant formé sous différent nom, mais c’est en 2000 que le nom Althotas fût enfin trouver d’après une chanson d’Hypocrisy.  Durant cette période le groupe à sortie 2 autoproductions qui sont : Haunted Forest et Dead in the Woods et aussi une démo de 2 chansons, le groupe est resté inactif de 2004 à 2011, mais resté inactif est un bien grand mot, car durant cette période, ils en ont profité pour réenregistré certaines chansons mais aussi d’en composer d’autre, ce qui nous amène aujourd’hui cette album de 2 CD nommé : Ressurectdead. Le groupe officie dans un registre très Black Métal, mais avec beaucoup d’influence diverse dans la teneur de ses compositions, contrairement à d’habitude, je ne prendrai pas l’album chanson par chanson car il en serait trop long, mais je vais plutôt y aller d’ensemble dans ma critique.

Ressurectdead est remplit de surprise, au début je m’entendais à une musique qui ne s’écoute pas due à la pochette sombre à souhait et comme je ne suis pas un grand amateur de ce style, je m’y suis lancer pareil, mais à ma grande surprise, je me suis fait berner, à commencer par la piste de départ qu’est Poltergeist Rebellion, très sombre et lente au départ, pour ensuite enchaîné avec un rythme plus rapide, plusieurs influencse me vienne à la tête, comme Venom et Slayer mélangé ensemble, la piste 3 du premier CD à une intro assez démoniaque mais quand la musique démarre, une vitesse assez soutenue dans le rythme mais en même temps très groovy dans son approche  et comme une partie de l’ensemble de ce premier CD, très progressive dans sa durée.  Enucleation à un titre un peu bizarre mais pourtant croyez-le ou non, j’y ai entendu un influence très Maiden ou bien mon oreille me joue des tours, dans plusieurs pièces, les blast beat sont omni présent mais fortement bien fait, un bon mélange entre chanson longue et d’autre plus courte, ce premier CD de l’album ma agréablement surpris, Dead Trees est ma favorite de ce premier disque, c’est bien parti pour la suite.
Le deuxième disque démarre là où le premier à terminer, pas de répit.  Rapide, direct et sombre à souhait, vous voulez Headbanger, alors  Swamp est fait sur mesure pour vous, le deuxième CD à une approche plus Thrash et Heavy que le premier disque qui celui-ci est plus sombre.  Très agréable d’écoute finalement, j’aime beaucoup ce que dégage la pièce Infinite Nightmare, à la fois mélodique et rapide. Field of Fire est ma pièce préféré de ce deuxième disque,  je me suis laisser prendre au jeu de Headbanger devant mon ordinateur seul dans mon salon. The Attic à une introduction digne d’un King Diamond mais par la suite du pur Black Métal, j’ai adoré.  Pour terminer ce deuxième disque quoi de mieux que d’incorporer une influence plus nordique, un côté plus Folk et Épic à la pièce, sans rien enlever à l’atmosphère de l’ensemble de l’album.

Dans l’ensemble des deux disques, je n’ai que de bon mots à redire, un album très Heavy avec de multiple influences au travers de tout ça, un Black Métal très bien fait, le groupe a su construire 18 pièces de très bonne qualité, une pochette fort réussi, et si on pousse plus loin, le groupe a même eu l’originalité de donné un nom à chacun de ses 2 disques, au lieu de les nommé, CD1 ou CD2, non ils ont donné au premier disque le nom de Resurrect…. Et le deuxième ….Dead, très original. Une musique à la fois progressive dans la durée et selon l’écoute que j’en ai fait, toujours Heavy et sombre à souhait, je crois que le groupe à un fort potentiel pour rivalisé avec les plus grand d’ici et de ce monde dans son style, je vous conseille fortement si vous êtes amateur de ce style de vous procurer cette album car à ma grande surprise, je l’ai beaucoup aimé moi qui n’est pas très Black, alors si moi j’ai aimé, et je sais que je suis très critique et difficile dans mes choix métal, alors vous aimerai.

Ma note 8/10

Alain Labonte (Québec-Métal)